Boutique jardinage
Truelle à Main de Greffage de Jardin pourenfants - Burgon et Ball

12.99€Afficher
Fourche pour Creuser pour le Greffage de Jardin pourenfants - Burgon et Ball

40.99€Afficher
Fourche à Main de Greffage de Jardin pourenfants - Burgon et Ball

12.99€Afficher
Librairie du jardinage
Un beau jardin sans arroserAfficher

Tout savoir sur les Rosiers

Multiplication des végétaux

Abris de jardin

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Purins de plantes

 

Techniques de greffage

Dossiers > Techniques de greffage

  1. Greffe en fente
  2. Greffe en écusson (ou écussonnage)
  3. Greffe en couronne
  4. Greffe sur moignon
  5. Greffe de côté (ou greffe oblique)
  6. Quelques conseils pour réussir sa greffe

Techniques de greffage

Le Greffage est une technique utilisée pour multiplier les arbres et arbres fruitiers ou des végétaux difficiles à bouturer (voir notre article sur le bouturage).
Dans le domaine du jardinage, c'est la technique de multiplication la plus délicate à mettre en oeuvre et aussi la plus coûteuse car elle nécessite un matériel spécifique.

Mais avant d'aller plus loin dans cet article, il est nécessaire de vous familiariser avec quelques termes qui vont être souvent employés:

  • Greffon: c'est le fragment de branche, l'oeil ou le bourgeon que l'on souhaite greffer sur un autre végétal.
  • Porte-greffe: c'est le végétal support sur lequel le greffon sera greffé.
  • Cambium: tissus cellulaire sous forme d'une mince pellicule verte située sous l'écorce.

Une greffe consiste donc à implanter un greffon sur le porte-greffe en accolant ensemble leurs cambiums pour qu'elles fusionnent.

Hormis le fait de pouvoir multiplier certains végétaux difficiles, l'intérêt d'une greffe est d'associer les caractéristiques du porte-greffe et du greffon. Par exemple, on choisira un porte-greffe pour ses qualités d'adaptation au climat et un greffon pour sa fructification plus abondante. La greffe sert également à créer de nouvelles variétés, réparer un végétal abîmé ou déséquilibré ou même assurer une meilleure pollinisation en greffant sur un même sujet des rameaux mâles et femelles.
On choisit des porte-greffes et des greffons proches d'un point de vue botanique (même genre).
Les greffes se pratiquent de préférence en été. Les plantes sont alors en montée de sève. Cette période est idéale pour réussir le greffage.

Comme mentionné précédemment, vous aurez besoin d'outils spécifiques:

  • Un greffoir , une scie ou un sécateur selon le type de greffe pratiquée.
  • Des ligatures qui serviront à maintenir le greffon sur le porte-greffe. Cela peut être du raphia ou des lanières de caoutchouc.
  • Du mastic à greffer ou de la cire de greffage. C'est indispensable pour réussir une greffe. Cela sert à recouvrir les plaies pour éviter le dessèchement et les maladies. De plus, cela aide à la cicatrisation des plaies.

Il existe plusieurs méthodes de greffage. Nous allons donc faire un petit tour d'horizon des techniques les plus employées.

Greffe en fente

C'est l'une des techniques de greffe la plus simple à réaliser. Elle est généralement pratiquée à la sortie de l'hiver, selon l'espèce greffée et le climat.

Le porte-greffe est coupé à la hauteur souhaitée. Il doit avoir un diamètre compris entre 1 et 5 centimètres. Fendez ensuite la tête de ce dernier en son milieu.
Le greffon choisi doit avoir au minimum un an, être d'un diamètre inférieur à celui du porte-greffe et doit comporter 2 ou 3 yeux.

A l'aide d'un greffoir, coupez la base du greffon en biseau sur les deux faces.
Élargissez la fente du porte-greffe à l'aide d'un tournevis (par exemple) et insérez le greffon verticalement (bien droit) en veillant à ce que les cambiums entrent en contact.
Selon le diamètre du porte-greffe et du greffon, vous pouvez insérer un deuxième greffon dans la fente du porte-greffe. Dans ce cas, veillez à ce que les deux greffons aient le même diamètre pour que la fente ne soit pas plus large d'un côté.

Recouvrez entièrement les blessures de mastic et placez un lien sur le porte-greffe pour serrer l'incision.

Techniques de greffage

Greffe en écusson (ou écussonnage)

Cette technique se pratique en été, lorsque les bourgeons sont bien formés. Ici, la greffe s'effectue sur la tige principale du porte-greffe.

Tout d'abord, prélevez des rameaux de l'année avec leurs yeux (A). Retirez ensuite les feuilles de ces rameaux en conservant un morceau de leur pétiole sur le bois. Cela servira à tenir le greffon (appelé, dans le cas présent, « écusson »).
Pour prélever l'écusson, placez votre greffoir sur l'écorce du rameau 1 centimètre au-dessus de l'oeil puis faites le glisser sous l'écorce pour détacher l'oeil (B). Le morceau obtenu doit faire de 2 à 3 centimètres de long (C).

Sur le porte-greffe, faites une incision en T à l'endroit choisi pour la greffe (D). Entaillez juste l'écorce de façon à voir le cambium mais sans entamer le bois.
Soulevez délicatement l'écorce avec la lame du greffoir pour y insérer l'écusson. Tenez ce dernier par le pétiole et glissez-le dans l'entaille en T.
L'écusson est bien placé lorsqu'il se trouve sous la barre transversale de l'incision (E).
Ligaturez ensuite le greffon tout en veillant à ce que le bourgeon soit dégagé de la ligature (F).

La greffe est réussie lorsque le pétiole tombe tout seul. Si au contraire, il se flétri mais reste accroché, c'est un signe d'échec.

Techniques de greffage

Greffe en couronne

On utilise cette technique pour les gros arbres ayant des moignons d'au moins 3 centimètres de diamètre. Ici, on greffe directement sur la tête du porte-greffe.

Commencez par couper le tronc du porte-greffe à la hauteur que vous souhaitez.
Les rameaux qui serviront de greffon doivent comporter au minimum 3 ou 4 bourgeons. Taillez les greffons en biseau sur une longueur de 4 à 5 centimètres (B et C).
Ensuite, fendez l'écorce du porte-greffe verticalement (A). Glissez le greffon dans cette fente et enduisez la plaie de mastic ou de cire (D).
Vous pouvez disposer d'autres greffons tout autour de la tête du porte-greffe, en respectant un intervalle de 5 centimètre minimum. Cela augmentera votre taux de réussite.
Enduisez toutes les plaies de mastic ou de cire ainsi que les têtes des greffons.
Utilisez un lien solide pour maintenir les greffons sur la tête du porte-greffe.

Après deux ou trois ans de croissance, sélectionnez les plus beaux greffons et tailles les autres.

Techniques de greffage

Greffe sur moignon

Cette technique consiste à greffer un rameau dans l'angle de la fourche d'un arbre. Pour cela, on choisira comme porte-greffe des rameaux bien disposés, de 1 à 2 centimètres de diamètre à leur base et qui forment un grand angle. Ici, plus on utilisera de greffons, plus vite la fructification reprendra.

Commencez par raccourcir les rameaux choisis sur le porte-greffe de façon à ce qu'ils soient environ de la même taille que les greffons.
L'idéal est que ces derniers portent au moins 6 à 8 bourgeons mais s'ils sont plus grands, cela améliore la future feuillaison.
Les greffons doivent être taillés en biseau courts et asymétriques à leur base (A).
Sur le porte-greffe, pratiquez une entaille vers le bas à un centimètre de l'angle de la fourche. Cette entaille doit avoir une profondeur maximum égale au diamètre de la branche sur laquelle elle est pratiquée.
Élargissez l'entaille en appliquant une légère pression vers le bas avec un couteau. Insérez le greffon dans l'entaille, la partie biseautée vers le bas, en alignant les cambiums (B).
En relâchant l'entaille, elle exerce assez de pression pour maintenir le greffon, il n'y a donc pas besoin de ligature.

Pour finir, coupez le rameaux latéral le plus près possible du greffon et recouvrez de mastic les blessures (C et D).

Techniques de greffage

Greffe de côté (ou greffe oblique)

Cette méthode permet de garnir de rameaux les grosses branches qui en sont dépourvues et ainsi, combler les vides.

Choisissez des greffons ayant 6 à 8 bourgeons. Taillez les pointes en un biseau pointu d'environ 2 à 3 centimètres de long. Ce biseau doit comporter une arrête plus épaisse et plus longue que l'autre (A et B).
Entaillez une branche du porte-greffe en diagonale sur le quart de son diamètre (C). A l'aide d'un couteau, élargissez l'entaille et insérez le greffon, côté épais du biseau vers le haut (D).
Placez le greffon de façon à ce que les cambiums entrent en contact tout en faisant en sorte que l'angle entre le porte-greffe et le greffon ne soit pas trop fermé.
La pression exercée par l'entaille suffit à maintenir le greffon en place.
Enrobez bien les blessures de mastic (E).

Techniques de greffage

Quelques conseils pour réussir sa greffe

  • Utilisez toujours des outils propres et bien aiguisés.
  • Choisissez des greffons et des porte-greffes sains et sans blessures.
  • Choisissez la méthode de greffage la mieux adaptée aux végétaux que vous souhaitez greffer mais aussi la mieux adaptée aux raisons qui vous poussent à pratiquer un greffage.
  • Pratiquez vos greffes en période végétative, lorsque les végétaux sont en montée de sève. Cela favorise la symbiose entre les deux cambiums.
  • Après une greffe, faites régulièrement un tour dans votre jardin pour lui rendre visite, surtout si vous avez posé des ligatures. Si la greffe a fonctionné, il faut les retirer rapidement pour éviter d'étrangler le porte-greffe.
  • Un bourrelet disgracieux peut apparaître après une greffe réussie, c'est ce que l'on appelle le cale. Pas d'inquiétude, c'est tout à fait normal, c'est simplement une cicatrice.

greffe, greffage, greffe en fente, greffe en écusson, écussonnage, greffe en couronne, greffe sur moignon, greffe de côté, greffe oblique.

Boutique jardinage

Corbeille en Bois pour Greffage de Jardin pourenfants...15.99€Afficher

Truelle à Main de Greffage de Jardin pourenfants...12.99€Afficher

Fourche pour Creuser pour le Greffage de Jardin...40.99€Afficher

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Je vous remercie beaucoup pour ces explications claires et illustrées. Je vais adapter ce savoir en Afrique. Merci encore.Coco | 12-12-2016 à 15:28:15 | Répondre

Je cherchais des explications sur le greffage et ces explications accompagnées de dessins sont claires. Il ne reste plus qu à s'exercer ... Merci à son auteur.antoine | 08-05-2015 à 08:45:42 | Répondre

La communauté
Articles récents
selon la couleur

Bonnes affaires Jardiner en avril Calendrier lunaire Calendrier du potager Encyclopédie des plantes Guide des champignons

Ce site utilise des "cookies" que vous pouvez désactiver savoir plus fermer

Bottin

Les plus commentés:
  • Jardinerie Delbard (Jardineries, Hauts-de-Seine)
  • Pousse vert (Paysagistes, Isère)
  • Bohin Jardin (Pisciniers, Seine-Maritime)
Bons plans jardin
  • Cognassier du Japon 'Nivalis'
  • Rosier rubigineux (Rosa rubiginosa)
  • Oranger du Mexique Aztec Pearl 25/30 cm
Livres sur le jardinage
  • Plantes d'intérieur
  • Les jardins de Villandry. La nature mise en ordre
Forum jardinage
  • Potager
  • Plantes à massif
  • Arboriculture
  • Rosiers
  • Plantes carnivores
  • Bonsaïs
  • Plantes vertes et fleuries
  • Cactées et plantes grasses
  • Quelle est cette plante ?
  • Idées pour mon jardin
  • Jardinage et littérature
  • Café et présentations
  • Recettes de cuisine
Potager
  • Crambé maritime
  • Cresson alénois
  • Cerfeuil tubéreux
Plantes à massif
  • Acanthe des Balkans
  • Actée blanche
  • Pomme bleue d'Australie
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Decaisnea
  • Pommier du Japon
  • Magnolia de Virginie
Rosiers
  • Rosier 'Jeanne Moreau'
  • Rosier 'Frénésie'
  • Rosier 'Liv Tyler'
Plantes carnivores
  • Droséra nidiformis
  • Utriculaire praelonga
  • Sarracenia flava
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Plantes vertes et fleuries
  • Nertère de Nouvelle-Grenade
  • Ardisie crantée
  • Bougainvillée remarquable
Cactées et plantes grasses
  • Kalanchoé de Behara
  • Séneçon de Rowley
  • Cactus queue de rat
Maladies & Ravageurs
  • Tenthrède
  • Marsonia
  • Thrips