jardin-secrets.com

Altise : dégâts et traitement

L'altise, également appelée « puce de terre » ou « puce de jardin », est un petit coléoptère sauteur s'attaquant aux plantes potagères.
On trouve plusieurs espèces. Certaines ont une carapace noire, d'autres avec des reflets bleutés ou cuivrés, certaines avec des bandes... Quoiqu'il en soit, elles font toutes les mêmes dégâts et l'on s'en débarrasse de la même façon.

Végétaux préférés de l'altise

L'altise s'attaque principalement aux plantes potagères et plus particulièrement aux Brassicacées (choux, radis, roquette, navet).
Toutefois, comme nous l'avons cité plus haut, il existe plusieurs espèces d'altise. Du fait, certaines espèces vont aussi aimer grignoter la vigne, la tomate, la pomme de terre, l'artichaut, l'aubergine...

Développement et dégâts de l'altise

L'altise commence à attaquer les plantes à la fin du printemps (mai/juin), lorsque le temps est chaud et sec.
Les adultes passent l'hiver sous les feuilles ou en terre. Dès que la fin du printemps arrive et que les températures le permettent, elles se réveillent et commencent à se nourrir. En même temps, elles pondent aux pieds des jeunes plantes. Les ?ufs éclosent en une à deux semaines et les larves se nourrissent des racines de la plante hôte.
Une fois adulte, les larves remontent sur le feuillage.
Selon les espèces, le cycle de vie varie un peu mais globalement, elles évoluent toutes de la même façon.

Le symptôme principal d'une attaque d'altise se présente sur les feuilles: celles-ci sont perforées de petits trous. Parfois, les tiges peuvent également présenter des blessures.
Si les altises sont nombreuses, elles peuvent provoquer de sérieux dégâts, surtout chez les semis et es jeunes plants dont les larves grignotent les racines.
Les plantes adultes peuvent souffrir d'un retard de croissance conséquent et leur récolte peut être fortement diminuée voir nulle.

Lutter contre l'altise

La meilleure lutte contre l'altise commence par la prévention.
Elle a horreur de l'humidité donc le premier conseil est de pailler le pied de vos végétaux pour maintenir un taux d'humidité qui lui déplaira.
Vous pouvez également installer un voile anti-insecte sur les cultures. Ce n'est pas très pratique mais cela peut s'avérer nécessaire pour les plantes potagères particulièrement sensibles et pour les semis.

La Tanaisie et le Trèfle blanc sont des répulsifs naturels de l'altise. Plantés à côté de vos plantes, cela les protégera.
Les altises adorent la Moutarde et préféreront s'attaquer à cette dernière plutôt qu'au reste de votre potager.
La cendre de bois, étalée autour des pieds des plantes, est également un très bon répulsif.

En curatif, la manière la plus simple est l'arrosage. Nous l'avons mentionné plus haut, l'altise n'apprécie pas du tout l'humidité.
En cas d'attaque, il est conseillé d'arroser fréquemment (tôt le matin et dans l'après midi), en mouillant le feuillage si les plantes attaquées le supporte.
Les purins de Tanaisie, d'Ortie et de Pyrèthre sont très efficaces, à raison de deux pulvérisations à quelques jours d'intervalle.
Enfin, les prédateurs naturels des altises (oiseaux et crapauds) vous aideront également à réduire la population envahissante.

© james lindsey at ecology of commanster

© gailhampshire

Par , publié sur jardin-secrets.com le 15-08-2015

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Bonjour, que faire contre la mouche du cerisier ?Brin d'herbe | 28-05-2018 à 11:33:16 | Répondre

Bonjour,
Contre la mouche du cerisier, l'idéal est d'agir avant que cette dernière ne ponde ses oeufs dans les fruits. Pour cela, il existe des pièges efficaces spécifiques vendus dans le commerce.
Admin | 29-05-2018 à 11:32:53 | Répondre

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer