Arnica des montagnes (Arnica montana)

Plantes à massif > Arnica des montagnes

Arnica des montagnes© a3x
En résumé
  • Port: érigé
  • Hauteur: moyenne (30 à 60 cm)
  • Exposition: ensoleillée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: jaune
  • Rusticité: très rustique (-35°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Arnica
Espèce: montana
Famille: Astéracées
Origine: Europe

L'Arnica des montagnes est une plante vivace au port dressé. D'une croissance moyenne, elle mesure de 30 à 60 centimètres de haut.

Le saviez-vous ?

L'Arnica des montagnes est une espèce protégée dans certains pays (dont la France où elle l'est en région Centre et en Île de France).
Elle porte le surnom de Tabac des Vosges car autrefois, on fumait son feuillage aromatique.
En homéopathie, l'Arnica des montagnes est prescrite en usage externe pour traiter, entre autre, les coups, les hématomes et les douleurs rhumatismales.
Elle est cependant toxique à haute dose par ingestion. Son usage externe peut également provoquer une photosensibilisation.

Culture et entretien de l'Arnica des montagnes

La plantation s'effectue en automne ou au printemps, en dehors des périodes de gel.
Le sol de votre jardin doit être acide, l'Arnica des montagnes ne supporte pas le calcaire.
L'exposition doit être ensoleillée.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. L'Arnica des montagnes est une plante sauvage qui se débrouille seule. Elle est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -35°C.

Multiplication de l'Arnica des montagnes

Floraison de l'Arnica des montagnes

La floraison apparaît de la fin du printemps jusqu'au milieu de l'été. Elle se compose de fleurs jaunes solitaires, de forme typique des Astéracées.

© jmp48

© hans hillewaert

Par-delà le jardinage

Parmi les conséquences de l'agriculture et de l'élevage intensifs, il y a l'appauvrissement de la biodiversité.

Par le surpâturage et l'accumulation d'engrais chimiques, le sol est modifié au point que des plantes présentes depuis des siècles ne peuvent plus le tolérer et disparaissent.

Le surpâturage, notamment avec les élevages ovins, peut par exemple faire disparaître des hectares entiers d'Arnica des montagnes. La plante est consommée jusqu'à épuisement puis il lui est impossible de repousser, le sol étant jonché de déjections d'ovins qui sont très toxiques pour elle. Dans les montagnes du Haut-Forez (Loire), il a suffit de deux ans de surpâturage pour éradiquer la plante.

Photos de l'Arnica des montagnes (Arnica montana)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 22-12-2014

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer