Boutique en ligne
Salon de jardin Fermob Monceau : 1 table basse + 2 fauteuils

359.00 €Afficher
Serre de jardin Supreme verre trempé 8.1 m² + embase - Halls

1389.00 €Afficher
Douche solaire de jardin 35 L aspect bois - Gré

199.00 €Afficher

Faire son compost

L'abri de jardin idéal

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Faire ses purins de plantes

Installer une serre

Clôtures en bois

Fiches pratiques > Clôtures en bois

  1. Introduction
  2. Choix de l'essence
  3. Règles importantes
  4. Les différentes clôtures en bois

Clôtures en bois

Pour fermer un jardin ou délimiter un espace dans ce dernier, il existe différentes solutions: grillage, muret, clôtures... Ici, nous allons nous intéresser aux clôtures en bois.

Le bois est très décoratif mais a tendance à faire peur du fait de sa sensibilité aux intempéries, aux maladies et aux parasites. Pourtant, durant longtemps, ce fut le seul matériau disponible pour réaliser des clôtures. Une clôture en bois est bien plus jolie qu'un grillage, elle est toutefois moins résistante que le PVC.

En choisissant bien l'essence de bois dans laquelle votre clôture sera fabriquée et en la traitant convenablement, vous verrez qu'une clôture en bois peut être durable.

Choix de l'essence

Le plus souvent, les clôtures en bois fabriquées en atelier sont confectionnées en châtaignier ou en épicéa. On trouve surtout l'épicéa dans l'Est. Il est alors imprégné sous pression afin d'être insensible aux maladies. Ailleurs, on préférera le pin car le châtaignier se fait plus rare et plus cher.
Les clôtures fabriquées en atelier sont traitées sous pression en autoclave ; il est donc inutile de la traiter au moment de la pose. Par contre, les clôtures fabriquées sur-mesure sont souvent peu protégées.
Évitez le bouleau qui est peu durable. Privilégiez plutôt le châtaignier, le pin ou le chêne (attention, ce dernier est très cher). Pour les clôtures ouvragées, vous pouvez également retenir le mélèze, le thuya ou le thuya géant du Canada.

Règles importantes

Pour assurer une bonne longévité à votre clôture en bois, il y a quelques règles à connaître.
Utilisez de préférence des barres, des planches ou des troncs placés en long plutôt que des piquets verticaux faces au ciel. Cette disposition permet de multiplier par 4 la longévité du bois. Si vous ne pouvez pas choisir cette disposition, taillez piquets et poteaux en arrondi, en toit ou en pyramide. Ces formes permettent de favoriser l'évacuation de l'eau de pluie le long du bois.
Évitez de planter les poteaux ou les piquets sans qu'ils soient préalablement protégés. Pour cela, brûlez le bout du bas en surface jusqu'à carbonisation complète des fibres de bois. Le bois ainsi minéralisé devient insensible aux parasites. Arrêtez cette carbonisation à environ 10 cm du sol. Vous pouvez également imprégner les poteaux par le haut dans du sulfate de cuivre qui a un rôle bactériostatique.
Appliquez les produits fongicides au pinceau.
À noter que les clôtures en bois installées à l'ombre se détériorent plus vite que celles qui sont en plein soleil ou en plein vent.

Les différentes clôtures en bois

Il existe différentes formes de clôtures en bois.

Les palissades sont des agencements de piquets de châtaignier fendus, assemblés entre-eux par des fils de fer plastifiés. Les hauteurs varient entre 1,10 et 2,10 m. Leur coût est assez élevé mais leur longévité est bonne. Elles conviennent bien aux jardins rustiques et modernes.

Les treillis sont souvent utilisés sur des murets. Certains sont fabriqués avec des bois demi-ronds à longueur extensible. Ils se marient très bien avec les maçonneries claires.

Les clôtures traditionnelles sont fabriquées en bois plat. Elles sont assez chères et deviennent rares. Le bois long est assemblé en parallèle et relie les poteaux-supports.

Les clôtures lisses étaient, à la base, utilisées pour entraver les chevaux. Ce sont des poteaux de 1 à 1,50 m de haut, fichés dans le sol, où l'on enfile de longues barres fixes ou amovibles. Ce sont des clôtures simples, souvent complétées par une haie.

Les clôtures rustiques furent très à la mode dans le passé en Europe du Nord. Composées de grosses planches, elles sont faciles à réaliser.

Les clôtures peintes sont de plus en plus délaissées. On leur préfère les clôtures lasurées ou traitées avec un fongicide teinté. Pour être durable, la peinture sur une clôture en bois doit se faire sur un bois parfaitement sec. De plus, elle demande beaucoup de préparation préalable.

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

On a essayé pour vous
Box jardinage bio - Mon Petit Coin Vert
Annonceur
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Faux jasmin
  • Gattilier lucens
  • Técoma du Cap 'Hammer's rose'
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Cactées et plantes grasses
  • Austrocylindropuntia vestita
  • Adenium multiflorum
  • Titanopsis hugo-schlechteri
Plantes à massif
  • Alchémille à folioles soudées
  • Alysson des murs
  • Agératum 'Artist'
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Plantes vertes et fleuries
  • Allamanda à feuilles de laurier
  • Aeschynanthus pulcher
  • Acalypha pendula
Potager
  • Haricot d'Espagne
  • Chou romanesco
  • Piment Jalapeno
Rosiers
  • Rosier 'Claude Monet'
  • Rosier 'Cécile Brünner'
  • Rosier 'Canary Bird'