jardin-secrets.com

Indigotier (Indigofera heterantha)

source
En résumé
  • Port: buissonnant
  • Hauteur: moyenne (3 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée
  • Floraison: été / automne
  • Couleur: rose
  • Rusticité: très rustique (-15°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: non

Genre: Indigofera
Espèce: heterantha (synonyme gerardiana)
Famille: Fabacées
Origine: Himalaya

L'Indigotier est un arbuste au port buissonnant, lâche et élancé et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, il mesure jusqu'à 3 m en tous sens.

Le saviez-vous ?

Le genre compte plus de 700 espèces de plantes annuelles ou vivaces et d'arbustes ou d'arbrisseaux.
L'Indigotier doit son nom latin, Indigofera, au latin « indicum » ou « indicus » qui désigne les Indes orientales et de « fero », porter.
C'est un arbuste très apprécié pour son port gracieux, sa longue et généreuse floraison et pour son feuillage devenant jaune en automne.
On en extrait des protéines lectines réputées pour leurs propriétés antifongiques et antibactériennes.

Culture et entretien de l'Indigotier

La plantation s'effectue en hiver ou au printemps, selon le climat.
Le sol de votre jardin doit être léger, frais ou sec et bien drainé.
L'exposition doit être ensoleillée, à l'abri des vents pour protéger la floraison.
Il y a peu d'entretien à prévoir. l'Indigotier est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -15°C.
Arrosez-le régulièrement durant la première année qui suit la plantation.
Si les parties aériennes gèlent, coupez-les au ras du sol.

Multiplication de l'Indigotier

Floraison de l'Indigotier

La floraison apparaît de l'été à l'automne. Elle se compose d'une multitude de fleurs de pois roses, réunies en épis dressés.

© krzysztof ziarnek

© wouter hagens

Autres espèces d'Indigofera présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Il y a plus de 6000 ans, les péruviens utilisaient déjà les feuilles de l'Indigotier pour produire une teinture textile, ce bleu violacé que l'on nomme aujourd'hui "indigo".

En Europe, la teinture bleue était obtenue avec les feuilles du Pastel des teinturiers (Isatis tinctoria). Le procédé était long (plus de 2 ans) et très complexe, aussi l'indigo le supplanta sans mal lorsqu'il fit son apparition en Europe au XVIe siècle. L'arrivée de l'indigo, "teinture d'Inde" selon l'expression d'alors, fut d'ailleurs la source d'une crise financière en 1560, les producteurs de teinture issue du Pastel des teinturiers se retrouvant complètement ruinés.

En 1882, Adolf von Baeyer (1835-1917), avec l'aide de Viggo Drewsen (1830-1888), synthétisa l'indigotine. Il s'agissait alors d'une découverte majeure grâce à laquelle Adolf von Baeyer décrocha le prix Nobel de chimie en 1905. Son procédé est d'ailleurs toujours en usage dans l'industrie.

Photos de l'Indigotier (Indigofera heterantha)

Source des images: Wikimédia

Produits correspondants

Par , publié sur jardin-secrets.com le 16-03-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer