Boutique en ligne
Kit bassin Lobelia S2 ultra équipé - UBBINK

699.00 €Afficher
Tondeuse thermique M53-150ARP - McCulloch

369.99 €Afficher
tondeuse électrique rotak 40 ergoflex - BOSCH

259.90 €Afficher

Faire son compost

L'abri de jardin idéal

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Faire ses purins de plantes

Installer une serre

Lobélie syphilitique (Lobelia siphilitica)

Plantes à massif > Lobélie syphilitique

  1. Introduction
  2. Le saviez-vous ?
  3. Culture et entretien de la Lobélie syphilitique
  4. Multiplication de la Lobélie syphilitique
  5. Floraison de la Lobélie syphilitique

Lobélie syphilitique

Infos jardinage

  • Port: touffu, érigé
  • Hauteur: moyenne (60 à 100 cm)
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: été / automne
  • Couleur: bleu
  • Rusticité: très rustique (-25°C)
  • Difficulté: moyenne
  • Fleur à bouquet: oui

Genre: Lobelia
Espèce: siphilitica
Famille: Campanulacées
Origine: Est des États-Unis

La Lobélie syphilitique est une plante vivace au port touffu et érigé et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, elle mesure 60 cm à 1 m de haut pour environ 40 cm de diamètre.

Le saviez-vous ?

Le genre compte 370 espèces de plantes annuelles ou vivaces et d'arbustes.
La Lobélie syphilitique fut nommée en latin Lobelia par Charles Plumier en dédicace à Mathias de l'Obel, un médecin et botaniste flamand.
Autrefois, elle était utilisée pour soigner la syphilis, d'où son nom vernaculaire. C'est toutefois une plante toxique par ingestion pour l'homme comme pour les animaux. Sa sève peut également provoquer des irritations de la peau.
C'est une plante idéale en sol lourd et humide dans les massifs, rocailles ou potées (qu'il ne faut pas oublier d'arroser). C'est également une bonne fleur coupée. Elle n'a qu'une faible longévité (environ 5 ans), il faut donc diviser les touffes pour prolonger sa durée de vie.

Culture et entretien de la Lobélie syphilitique

La plantation s'effectue au printemps ou en automne.
Le sol de votre jardin doit être frais, humide, riche et acide ou neutre.
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée (évitez une exposition au soleil brûlant en été).
Il y a un peu d'entretien à prévoir. La Lobélie syphilitique est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -25°C. Elle supporte de courtes périodes de sécheresse.
Arrosez-la régulièrement en cas de sécheresse prolongée et/ou de fortes chaleurs. Paillez le pied pour préserver la fraîcheur et l'humidité du sol. Supprimez les tiges fanées pour prolonger la floraison. En fin de saison, rabattez la touffe desséchée au ras du sol. Effectuez des divisions de touffe tous les deux ans pour prolonger sa durée de vie.

Multiplication de la Lobélie syphilitique

Floraison de la Lobélie syphilitique

La floraison apparaît de l'été à l'automne, selon le climat. Elle se compose d'une multitude de fleurs bleues à deux lèvres, nectarifères, réunies en longs épis denses.

Autres espèces Lobelia présentes sur le site:

Photos de la Lobélie syphilitique (Lobelia siphilitica)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8+2Photo 9Photo 10

Wikimedia

Par-delà le jardinage

À son stade initial, soit quelques semaines après la contamination, la syphilis se présente sous la forme de petites lésions. Rarement douloureuses, nombreux sont les malades qui préfèrent les ignorer dans un premier temps, il arrive même qu'elles passent inaperçues. Elles régressent souvent rapidement, disparaissant généralement au bout de quelques semaines, on se dit alors qu'on avait bien raison de ne pas s'affoler. Erreur...

Débute alors la deuxième phase de la maladie qui commence habituellement par une sorte d'état grippal. Des taches rosâtres font ensuite leur apparition, les cheveux peuvent se mettre à tomber, c'est le mal qui se diffuse par la voie sanguine. Et puis, certes en laissant des stigmates, la maladie disparaît. On se croit sauvé, mais en fait la syphilis est partout, simplement dormante pour le moment. Quelques années plus tard, la troisième et dernière phase débutera et fera des ravages.

Comme son nom l'indique, la Lobélie syphilitique a longtemps eu la réputation de soigner la syphilis, ce qui est évidemment faux mais se comprend aisément. La plante ayant en effet des vertus bien réelles contre l'état grippal et la deuxième phase ne durant que quelques mois, on pensait avoir guéri le patient. En tout cas, ce n'est pas plus bête que les traitements à base de mercure ou de cyanure qui ont malmené pour rien les syphilitiques jusqu'au début du XXe siècle, pas plus bête non plus que d'avoir un rapport sexuel avec une vierge pour se soigner, comme le préconisaient les médecins anglais de l'Ère Victorienne.

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

On a essayé pour vous
Installation et plantation - Mon Petit Coin Vert
Annonceur
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Genêt de l'Etna
  • Févier de la Caspienne
  • Frémontodendron 'California Glory'
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Cactées et plantes grasses
  • Echinocactus texensis
  • Austrocylindropuntia cylindrica
  • Aporocactus martianus
Plantes à massif
  • Potamot crépu
  • Pétasite blanc
  • Pontédérie à feuilles cordées
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Plantes vertes et fleuries
  • Dieffenbachia oerstedii
  • Curcuma angustifolia
  • Clivia caulescent
Potager
  • Haricot d'Espagne
  • Chou romanesco
  • Piment Jalapeno
Rosiers
  • Rosier 'Trier'
  • Rosier 'Scabrosa'
  • Rosier 'Toby Tristam'