Boutique jardinage
Pokon Engrais de semence et de multiplication Bio

4.79€Afficher
Bananier musa basjoo sp. sapporo Pot de 2 litres - 0/100 cm

41.00€Afficher
Vanne cannelée diamètre 6 mm Raindrip - Vendu par 5

1.84€Afficher

Tout savoir sur les Rosiers

Abri de jardin

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Purins de plantes

Tout savoir sur les serres

 

Multiplication des végétaux

Fiches pratiques > Multiplication des végétaux

  1. Introduction
  2. Semis
  3. Bouturage
  4. Greffage
  5. Division des végétaux
  6. Marcottage
  7. Séparation des rejets, drageons et stolons

Multiplication des végétaux

Dans la nature, les plantes peuvent se multiplier seules pour assurer la survie de l'espèce. En jardinage, on utilise des méthodes de multiplication pour aider un peu la nature mais aussi pour augmenter le nombre de végétaux de façon peu coûteuse.

Il existe différentes méthodes de multiplication. Chaque méthode est choisie selon le type de végétal que l'on veut multiplier ; certaines techniques étant incompatibles avec certains végétaux.

En plus d'être peu coûteuse, la multiplication des végétaux est souvent assez simple à réaliser et ne demande pas forcément de matériel spécifique.
Voici donc un tour d'horizon des méthodes de multiplication existantes.

Semis

La plupart des plantes peuvent se multiplier par semis. Cette méthode a l'avantage d'avoir un rendement conséquent pour peu de travail à fournir. L'inconvénient est que cela peut être parfois très long avant d'avoir une plante adulte. De plus, les plantes obtenues ne seront pas forcément identiques au pied mère.
C'est d'autant plus vrai pour les plantes hybrides qui produisent soit des graines stériles, soit des graines fertiles engendrant des plantes aux caractéristiques différentes.
Pour en savoir plus, voir notre article sur les techniques de semis.

Bouturage

Comme pour le semis, beaucoup de végétaux peuvent être multipliés par bouturage. L'avantage de cette méthode est que l'on obtient une plante adulte plus rapidement que par semis. De même, la bouture sera en tous points identique au pied mère.
L'inconvénient est que le rendement est plus faible qu'avec le semis et qu'il y a un peu plus de travail à fournir.
Pour en savoir plus, voir notre article sur les techniques de bouturage.

Greffage

Le greffage est la méthode de multiplication qui demande le plus de technique. C'est aussi la plus coûteuse car elle demande un matériel spécifique.
Cette méthode concerne surtout les arbres, les arbres fruitiers et les végétaux difficiles à bouturer.
Le greffage n'est pas qu'une méthode de multiplication. Il sert aussi à associer les caractéristiques du porte greffe et celles du greffon. On pourra ainsi améliorer les qualités d'une espèce.
Avec cette méthode, on peut également créer de nouvelles variétés, réparer un sujet abîmé et assurer une meilleure pollinisation.
Pour en savoir plus, voir notre article sur les techniques de greffage.

Division des végétaux

Très simple à réaliser, la division ne demande que peu de matériel et de temps. Elle ne s'applique qu'aux plantes vivaces touffues ou buissonnantes et / ou à souche rhizomateuse, bulbeuse ou tuberculeuse. Le rendement n'est pas très important mais par contre, le taux de réussite est élevé.
Pour en savoir plus, voir notre article sur les techniques de division des végétaux.

Marcottage

La marcottage est assez simple à réaliser et ne demande pas de matériel spécifique. Cette méthode permet également d'obtenir une plante identique au pied mère. Par contre, le rendement n'est pas important et il faut attendre plusieurs mois pour voir le résultat.
Le marcottage se pratique surtout sur les plantes grimpantes ou les arbustes ligneux difficiles à bouturer.
Pour en savoir plus, voir notre article sur les techniques de marcottage.

Séparation des rejets, drageons et stolons

Le type de plante pouvant être multiplié par cette méthode est assez restreint. Vous l'aurez deviné, cela ne concerne que les végétaux produisant des rejets, drageons ou stolons.
Par contre, c'est extrêmement facile à réaliser, le taux de réussite est élevé et le résultat donne une plante identique au pied mère.
Pour en savoir plus, voir notre article sur les techniques de séparation.

Pour résumer, que vous soyez un jardinier amateur ou confirmé, vous pouvez multiplier le nombre de vos végétaux sans pour autant dépenser des fortunes.
En choisissant la bonne méthode pour le bon végétal, vous pourrez vous transformer en petit producteur, pour le plus grand bonheur de votre jardin, de votre intérieur ou de votre entourage qui pourra se voir offrir le fruit de vos multiplications.

greffage, marcottage, bouturage, semis, séparation de rejet, séparation de drageon, séparation de stolon, division de végétaux.

Pokon Engrais de semence et de multiplication Bio

Terreau de qualité qui convient pour les semis et le bouturage. Par la structure fine et l'ajout d'engrais spécial, les plants pousseront mieux après le bouturage et le semis...

Pokon Engrais de semence et de multiplication Bio

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Merci pour vos conseils.

Explications simples et pertinentes.plume | 06-06-2015 à 19:31:07 | Répondre

Ce site utilise des "cookies" que vous pouvez désactiver savoir plus fermer

On a essayé pour vous
Amaryllis Waxz - Bakker
Annonceur
Potager
  • Chou de Milan
  • Courge musquée
  • Crambé maritime
Plantes à massif
  • Potentille faux fraisier
  • Pulmonaire à feuilles étroites
  • Polémoine pauciflore
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Hêtre d'Orient
  • Forsythia à fleurs pendantes
  • Mimule orange
Rosiers
  • Rosier 'Sally Holmes'
  • Rosier 'Mme Solvay'
  • Rosier 'Cyrano de Bergerac'
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Plantes vertes et fleuries
  • Amaryllis réticulée
  • Guzmania monostachia
  • Gardénia carinata
Cactées et plantes grasses
  • Echinopsis huascha
  • Coussin de belle-mère blanc
  • Cleistocactus samaipatanus