jardin-secrets.com

Niaouli (Melaleuca quinquenervia)

En résumé
  • Port: élancé
  • Hauteur: grande (20 mètres)
  • Feuillage: persistant
  • Exposition: ensoleillée
  • Floraison: printemps
  • Couleur: blanc
  • Rusticité: non rustique
  • Difficulté: moyenne
  • Arbre fruitier: non

Genre: Melaleuca
Espèce: quinquenervia
Famille: Myrtacées
Origine: Australie, Nouvelle-Calédonie

Le Niaouli est un arbre au port dressé et touffu et au feuillage persistant et odorant. D'une croissance moyenne, il peut mesurer jusqu'à 20 mètres de haut.
C'est un arbre de climat chaud, qu'on utilise comme arbre d'alignement ou pour son côté ornemental en sujet isolé dans des parcs.

Le saviez-vous ?

Le Niaouli est une plante médicinale reconnue. De ses feuilles on extrait une huile essentielle conseillée en cas d'affections respiratoires, attaques virales et affections de la peau.
Le Niaouli est l'arbre emblématique de la Nouvelle-Calédonie.

Culture et entretien du Niaouli

La plantation s'effectue toute l'année en climat chaud.
Le sol de votre jardin doit être de préférence très humide et bien drainé mais un sol sec est toléré.
L'exposition doit être ensoleillée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Niaouli aime une taille légère après sa floraison. Il résiste bien au vent, à la pollution et aux sols salins.
Le Niaouli n'est pas rustique et ne supporte pas des températures inférieures à 0°C. Il est donc préférable de ne pas le planter dans une région aux hivers froids.

Multiplication du Niaouli

Floraison du Niaouli

La floraison apparaît au printemps. Elle se compose d'une multitude de fleurs blanches réunies en plumeau.

niaouli-1© geoff derrin

niaouli-2© geoff derrin

Autres espèces de Melaleuca présentes sur le site:

Produit correspondant

Photos du Niaouli (Melaleuca quiquenervia)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur Jardin Secrets le 29-07-2014

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Faut-il prendre les graines après la floraison pour semer ? Merci.sab | 14-03-2016 à 01:47:46 | Répondre

Bonjour, oui.
Mais attention de ne pas planter directement les coques. Ces dernières renferment les graines et ne les libèrent qu'après un feu (de brousse, par exemple) dans son milieu d'origine. En approchant les coques d'une source de chaleur (la flamme d'une bougie, par exemple), elles s'ouvrent et libèrent les graines à semer.
Admin | 14-03-2016 à 08:31:43 | Répondre

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer