Origine et histoire du sandwich au concombre

Hors-séries > Origine du sandwich au concombre

Origine du sandwich au concombre

Au Moyen-Âge, bien que datant de l'Antiquité, la théorie des humeurs du corpus hippocratique s'applique toujours, or, selon cette dernière, le concombre est de type "froid" et "humide". Vivement déconseillé par les médecins, il est peu consommé. Il a malgré tout ses adeptes, comme Charlemagne, qui le fait d'ailleurs ajouter au capitulaire De Villis.

Sa réputation s'améliore à partir de la Renaissance (XVe siècle), alors que l'on imagine et structure l'univers à travers une hiérarchie complexe, à laquelle même le concombre ne peut échapper et qui lui est favorable. Cette hiérarchie commence par six grandes catégories:

  • Dieu
  • Anges
  • Humanité
  • Animaux
  • Végétaux
  • Minéraux

On trouve ensuite plusieurs niveaux et sous-niveaux dans chaque catégorie. Chez les hommes, le roi domine, suivi des seigneurs... et la chaîne continue ainsi jusqu'aux paysans qui sont les derniers. Dans la famille, le père domine, suivi de la mère, puis les enfants qui sont eux-mêmes hiérarchisés en fonction du sexe, les garçons devant les filles, puis en fonction de l'âge, du plus vieux au plus jeune. Les arbres et leurs sous-groupes sont les premiers dans les végétaux, on descend ensuite jusqu'aux plantes les plus insignifiantes. Le concombre, haut placé dans les plantes comestibles, change alors complètement d'image.

Peu nourrissant, le concombre ne séduit évidemment pas les paysans. En revanche, grands bourgeois et nobles voient cette caractéristique d'un oeil favorable. Pouvoir se permettre de manger un légume qui ne nourrit pas est vu comme un luxe absolu, une manière d'afficher sa supériorité sur le bas peuple.

Au XVIIe siècle, le concombre connaît un nouveau déclin. Une croyance apparaît selon laquelle les légumes crus sont très mauvais pour la santé, dans le cas du concombre, qui justement se consomme essentiellement cru, on le soupçonne même d'être mortel. Les anglais Samuel Pepys et William Satchell publient par exemple des écrits à ce sujet. Cette croyance durera jusqu'au siècle suivant.

Naissance du fameux sandwich au concombre

Sa popularité redevient importante au XIXe siècle, d'abord en Angleterre sous l'ère victorienne. C'est la reine Victoria elle-même qui le remet sur le devant de la scène, en demandant à ses cuisiniers de l'intégrer aux petits sandwichs et canapés servis lors des somptueux banquets organisés par la couronne, où ils y font d'ailleurs fureur. L'aristocratie ne tarde pas à s'en emparer, prenant l'habitude de consommer des petits sandwichs au concombre à l'heure du thé, un accompagnement qui est encore aujourd'hui un grand classique. Cette mode va se diffuser, contribuant finalement à démocratiser le concombre au XXe siècle.

Par , publié sur jardin-secrets.com le 09-10-2018

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).