jardin-secrets.com

Prêle du Japon (Equisetum japonicum)

© carnat joel
En résumé
  • Port: érigé
  • Hauteur: moyenne (60 à 100 cm)
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps
  • Couleur: jaune
  • Rusticité: très rustique (-25°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: oui

Genre: Equisetum
Espèce: japonicum
Famille: Équisétacées
Origine: Japon

La Prêle du Japon est une plante semi-aquatique vivace à souche rhizomateuse, au port dressé et au feuillage persistant. D'une croissance rapide, elle mesure 60 cm à 1 m de haut.

Le saviez-vous ?

Le genre compte 25 espèces de plantes vivaces.
La Prêle du Japon doit son nom latin, Equisetum, au latin « equus » qui désigne le cheval et de « seta », cheveux / soie.
C'est une plante fossile qui était déjà présente à l'ère secondaire. Ces tiges sèches peuvent être utilisées dans la confection de bouquets secs.
Certaines espèces du genre sont réputées pour leurs propriétés toniques, diurétiques, astringentes et reminéralisante. Elles sont également utilisées pour obtenir une teinture jaune et pour polir les métaux et le bois précieux.

Culture et entretien de la Prêle du Japon

La plantation s'effectue au printemps.
La Prêle du Japon tolère tous les types de sol du moment que ce dernier soit humide ou détrempé. Elle a une préférence pour les sols argilo-limoneux.
Son emplacement dans votre jardin doit être ensoleillée ou mi-ombragée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. La Prêle du Japon est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -25°C.
Supprimez régulièrement les tiges sèches. Il est préférable de la cultiver dans des contenants immergés pour éviter que les rhizomes s'étalent trop et que la plante envahisse l'espace.

Multiplication de la Prêle du Japon

Floraison de la Prêle du Japon

La floraison apparaît au printemps. Elle se compose d'épis jaunes allongés apparaissant sur les tiges femelles. Ces épis meurent dès la maturité et dispersent des sporanges par le vent.

Autres espèces d'Equisetum présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

On ne les consomme pas ou très peu en France, pourtant la plupart des Prêles sont des plantes comestibles.

Les japonais et les amérindiens du Nord-Ouest Pacifique mangent par exemple volontiers les jeunes pousses comme des asperges, un mets que les japonais nomment "tsukushi". Dans la Rome Antique, elles étaient également consommées de cette façon, mais pas seulement, on en faisait aussi du thé et même une sorte de fécule.

Attention toutefois à ne pas en abuser car elles contiennent une enzyme, la thiaminase, qui intervient dans la dégradation de la vitamine B1. Il n'y a rien à craindre dans le cas d'une consommation occasionnelle, en revanche, une consommation régulière peut aboutir à une carence en vitamine B1.

Photos de la Prêle du Japon (Equisetum japonicum)

Source des images: Wikimédia

Produits correspondants

Par , publié sur jardin-secrets.com le 17-05-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer