Boutique en ligne
Carré potager bois traité L119,5 H53 cm Küb

89.00 €Afficher
Carré potager sur pieds L120 H86,5 cm bois traité Gariguette

99.00 €Afficher
Carré potager Burger

99.00 €Afficher

Faire son compost

L'abri de jardin idéal

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Faire ses purins de plantes

Installer une serre

Stévia (Stevia rebaudiana)

Potager > Stévia

  1. Introduction
  2. Le saviez-vous ?
  3. Caractéristiques botaniques de la Stévia
  4. Culture de la Stévia
  5. Multiplication de la Stévia
  6. Ennemis de culture de la Stévia

Stévia

Infos jardinage

  • Semis: hiver / printemps
  • Plantation: printemps
  • Récolte: été / automne
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Type: condiment
  • Culture hors-sol: oui
  • Difficulté: facile

Genre: Stevia
Espèce: rebaudiana
Famille: Astéracées
Origine: Amérique du sud

Le saviez-vous ?

La Stévia, également appelée « Chanvre d'eau », est une plante vivace supportant des températures hivernales de l'ordre de -10°C. Elle est très simple de culture, que ce soit au potager ou en pot. Néanmoins, les semis sont difficiles et aléatoires. Il est préférable de se procurer un jeune plant et de faire des boutures ensuite.
La Stévia est utilisée comme une plante aromatique. Les feuilles ont un fort pouvoir sucrant, sans les effets néfastes du sucre. C'est un substitut au sucre idéal pour, par exemple, les personnes diabétiques ou au régime.
Les feuilles peuvent également accompagner les salades de fruits.

Caractéristiques botaniques de la Stévia

Feuilles: aromatiques, légèrement dentées, opposées, sucrées.
Tiges: semi-ligneuses, dressées.
Racines: fasciculées, en surface.
Fleurs: blanches, estivales, pollen pouvant être allergènes.

Culture de la Stévia

Les semis s'effectuent de février à avril sous abri chaud (22°C). La terre doit être maintenue humide et les semis doivent bénéficier d'au moins 15h d'ensoleillement par jour (méthode de culture difficile et aléatoire).
La plantation de jeunes plants en pleine terre se fait d'avril à mai (dans les régions au climat froid, attendre plutôt la mi-mai).
Choisissez un emplacement ensoleillé de préférence. La mi-ombre est acceptée. Distancez les plants de 40 centimètres en tout sens.
L'arrosage doit être régulier: deux à trois fois par semaine en été, une fois par semaine les autres saisons (valable aussi pour la culture en pot).
Installez un paillage à son pied pour préserver la fraîcheur et l'humidité du sol.
Supprimez les fleurs dès leur apparition, sauf si vous souhaitez récupérer des graines.
Pour les plants en pleine terre, au début de l'hiver, coupez les touffes à 10 centimètres du sol. Buttez et paillez ensuite les pieds pour les protéger du froid.
La récolte s'effectue de l'été à l'automne. Cueillez les feuilles au fur et à mesure de vos besoins.

Multiplication de la Stévia

Ennemis de culture de la Stévia

Parasites: limaces, escargots.

Quand semer, planter, récolter de la Stévia ?

En résumé, voici l'extrait consacré à la culture de la Stévia dans notre calendrier de cultures des légumes et condiments du potager.

  janv fév mars avr. mai juin juil août sept oct nov déc
                                     
                                                 
                                                 
Semis en pleine terre
Semis sous abri (en pot ou en pleine terre sous un tunnel)
Plantation en pleine terre
Plantation sous abri (en pot ou en pleine terre sous un tunnel)
Récolte

Vous jardinez avec la lune ? Pour savoir quand et comment faire pousser de la Stévia avec les cycles lunaires, n'hésitez pas à consulter le calendrier lunaire de janvier 2019.

Culture de la Stévia et organisation d'un potager

Photos de la Stévia (Stevia rebaudiana)

Photo 1Photo 2Photo 3

Source des images: Wikimédia

Par-delà le jardinage

La culture sucrière existe depuis des millénaires en Asie et en Amérique du Sud, dans le but de produire du sirop ou de la mélasse. C'est au Moyen-Âge que le sucre apparaît en Occident, se développant à partir du XVIe siècle quand l'agronome Olivier de Serres (1539-1619) découvre qu'une variété de betterave peut remplacer la canne à sucre. La betterave n'ayant pas besoin d'un climat tropical, contrairement à la canne à sucre, il devient possible de produire du sucre en France.

Jusqu'au XIXe siècle, le sucre reste cependant une denrée relativement rare. Cette situation commence à évoluer en 1810, lorsque l'industriel Jean-Baptiste Quéruel (1779-1845) invente un procédé permettant de le cristalliser. Les "pains de sucre" sont alors produits à grande échelle, 100.000 hectares supplémentaires de betteraves sucrières sont aménagés pour répondre aux besoins de la production. Le sucre se généralise peu à peu.

Puis l'obésité, les caries etc. on découvre au XXe siècle les effets néfastes de la généralisation du sucre. On cherche alors des substituts. L'aspartame est par exemple découvert en 1965 et commercialisé dans les années 1970. À partir des années 2000, face à un nombre grandissant d'études mettant en doute l'innocuité de l'aspartame, d'autres édulcorants montent en puissance, notamment la Stévia.

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

On a essayé pour vous
Box jardinage bio - Mon Petit Coin Vert
Annonceur
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Faux jasmin
  • Gattilier lucens
  • Técoma du Cap 'Hammer's rose'
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Cactées et plantes grasses
  • Austrocylindropuntia vestita
  • Adenium multiflorum
  • Titanopsis hugo-schlechteri
Plantes à massif
  • Alchémille à folioles soudées
  • Alysson des murs
  • Agératum 'Artist'
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Plantes vertes et fleuries
  • Allamanda à feuilles de laurier
  • Aeschynanthus pulcher
  • Acalypha pendula
Potager
  • Haricot d'Espagne
  • Chou romanesco
  • Piment Jalapeno
Rosiers
  • Rosier 'Claude Monet'
  • Rosier 'Cécile Brünner'
  • Rosier 'Canary Bird'