jardin-secrets.com

Sumac vénéneux (Toxicodendron radicans)

Plantes à massif > Sumac vénéneux

En résumé
  • Port: érigé, touffu
  • Hauteur: petite (60 cm)
  • Exposition: ensoleillée
  • Floraison: printemps
  • Couleur: vert, jaune
  • Rusticité: très rustique (-40°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Toxicodendron
Espèce: radicans
Famille: Anacardiacées
Origine: États-Unis, Canada.

Le genre comporte neuf espèces d'arbres, d'arbustes et de plantes grimpantes.
Toutes ces espèces produisent une sève toxique, très irritante pour la peau. Le seul contact avec leurs feuilles provoque une réaction allergique sévère, parfois mortelle. La culture des Sumacs est d'ailleurs interdite dans certains endroits.

Le saviez-vous ?

Le Sumac vénéneux, appelé aussi « herbe à puce » ou « poison Ivy », est une plante grimpante sauvage, originaire d'Amérique du Nord.
Il porte des feuilles vertes en été et rouges en automne, appréciées pour leur effet décoratif, ainsi que des fleurs verdâtres et des baies blanches ou gris-blanc.

Le Sumac vénéneux ne déroge pas à la règle des autres espèces de Sumac: c'est une plante très toxique qui provoque des réactions allergiques extrêmement irritantes sur la peau et les muqueuses. Il arrive fréquemment que le premier contact avec la plante ne provoque aucune réaction mais sensibilise la peau qui réagira après un deuxième contact.

Toutefois, le Sumac vénéneux reste utile à notre écosystème. Ce n'est pas une plante invasive comme la Berce du Caucase. Certains oiseaux et mammifères se nourrissent même de leurs baies.
Il est donc inutile de chercher à s'en débarrasser s'il pousse loin des habitations, d'autant que seul l'homme y est allergique.

Comment se débarrasser du Sumac vénéneux ?

  • Avant tout, il est indispensable de vous munir de gants et de protéger votre peau pour éviter tout contact avec la plante.
  • La méthode la plus simple reste l'arrachage, tout simplement. Veillez à arracher aussi les racines en creusant le sol pour pouvoir les atteindre.
  • Il est possible d'utiliser un désherbant. Préférez dans ce cas un désherbant biologique plutôt que chimique afin de préserver l'écologie. Cette méthode est efficace mais si d'autres plantes se trouvent à proximité du sumac, elles risquent elles aussi de mourir.
  • Les chèvres sont très friandes du Sumac vénéneux et vous en débarrasseront avec plaisir, sans effort de votre part et sans aucun danger pour elles.
  • Ne brûlez jamais le Sumac vénéneux. La fumée qui s'en dégage est elle aussi toxique et provoque de graves dommages aux poumons.
  • Sachez que même jaunie et fanée, la plante reste toxique.
  • Après l'arrachage ou l'utilisation d'un désherbant, posez un carton ou un paillage à l'endroit où était le pied afin d'étouffer la plante au cas où toutes les racines n'aient pas été enlevées.
  • Marquez bien l'ancien emplacement du Sumac afin de surveiller une éventuelle repousse et agir rapidement.
  • L'arrachage doit souvent s'effectuer sur plusieurs années, c'est une plante très coriace.

Par-delà le jardinage

Elle s'appelle Pamela, grande amoureuse des plantes. Arrivée à l'âge adulte, elle entreprend des études de botanique et de biochimie. Très douée, l'un de ses professeurs la remarque et l'associe à certains travaux.

Lorsque son professeur se sert d'elle comme cobaye, la situation dégénère... Pamela est empoisonnée par des injections massives de diverses toxines végétales.

Elle survit mais sombre dans la folie, devenant l'une des criminelles les plus redoutées de Gotham City et adversaire résolue de Batman sous le nom de "Poison Ivy", nom anglais de la principale plante responsable de son état: le sumac vénéneux.

Photos du Sumac vénéneux (Toxicodendron radicans)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 26-11-2013

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)

Ce site utilise des cookies