Boutique en ligne
Genêt des teinturiers 'Porlock'

11.90 €Afficher
Genêt des teinturiers Porlock

28.95 €Afficher
Camomille des teinturiers orange fonce

10.90 €Afficher

Faire son compost

L'abri de jardin idéal

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Faire ses purins de plantes

Installer une serre

Teinturier (Phytolacca americana)

Plantes à massif > Teinturier

  1. Introduction
  2. Le saviez-vous ?
  3. Culture et entretien du Teinturier
  4. Multiplication du Teinturier
  5. Floraison du teinturier

Teinturier

Infos jardinage

  • Port: érigé
  • Hauteur: grande (300 à 400 cm)
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps / automne
  • Couleur: blanc, rose
  • Rusticité: très rustique (-40°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Phytolacca
Espèce: americana
Famille: Phytolaccacées
Origine: Sud Est des États-Unis, Amérique du Nord

Le Teinturier est une plante vivace caduque aux tiges rouges et au port dressé, pouvant atteindre 3 à 4 mètres de haut. Sa croissance rapide et sa facilité à se ressemer seul en font une plante envahissante. Il est important de savoir que sous lui, rien ne pousse et qu'il peut, par conséquent, modifier rapidement l'écosystème où il est planté.

Le saviez-vous ?

Le Teinturier est très toxique par ingestion et ce, autant pour l'homme que pour les mammifères. Il provoque des brûlures buccales et oesophagiennes, des maux de têtes, des vomissements, des diarrhées ainsi que des troubles cardiaques, respiratoires et rénaux.
On l'utilise cependant dans l'industrie pharmaceutique pour la fabrication de bains de bouche ainsi que pour traiter les laryngites et les extinctions de voix.

Culture et entretien du Teinturier

La plantation s'effectue en automne ou au printemps, en dehors des périodes de gel.
Le Teinturier s'acclimate de tous les types de sol avec une préférence pour les sols riches, frais, sableux et légèrement acides.
Son emplacement dans le jardin doit être ensoleillé ou mi-ombragé.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Il résiste très bien à la sécheresse et à des températures hivernales très basses.
En automne, le Teinturier disparaît et repart de sa souche au printemps suivant.
Supprimez les baies au fur et à mesure de leur apparition pour limiter le phénomène de semis spontané.

Multiplication du Teinturier

  • Semis spontané (abondants)

Floraison du teinturier

La floraison est longue et apparaît de la fin du printemps jusqu'au début de l'automne selon le climat. Elle est composée de petites fleurs blanches virant au rose, réunies en grappes pendantes.
En été et en automne apparaissent des baies noirâtres, très convoitées des oiseaux qui, du fait, participent activement à la dissémination des graines.
Les graines contenues dans les baies ont une grande longévité (plus de 40 ans) et peuvent rester en dormance dans le sol plusieurs années.

Autre espèce de Phytolacca présente sur le site:

Photos du Teinturier (Phytolacca americana)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8+37Photo 9Photo 10Photo 11Photo 12Photo 13Photo 14Photo 15Photo 16Photo 17Photo 18Photo 19Photo 20Photo 21Photo 22Photo 23Photo 24Photo 25Photo 26Photo 27Photo 28Photo 29Photo 30Photo 31Photo 32Photo 33Photo 34Photo 35Photo 36Photo 37Photo 38Photo 39Photo 40Photo 41Photo 42Photo 43Photo 44Photo 45

Source des images: Wikimédia

Par-delà le jardinage

Au Moyen-Âge, la réputation des teinturiers était ambiguë, leurs processus de transformation des plantes, en plus d'être souvent malodorants, ayant des airs de sorcellerie. De fait, sans être tout à fait des parias, ils trouvaient généralement plus sûr de s'établir loin des villes.

Le métier était d'abord très réglementé: rouge, noir et blanc seulement. La libéralisation a commencé à la fin du XIIe siècle par l'ajout du bleu, du jaune et du vert. L'impact sur la nature fut majeur car il fallut cultiver les plantes adéquates et 2kg de teinture pouvaient nécessiter jusqu'à 1 tonne de plantes.

Chaque teinte faisait l'objet d'une licence et généralement un teinturier n'en possédait qu'une ou deux. C'est pourquoi beaucoup se démarquaient par la plante utilisée pour l'obtenir, par exemple le violet du Teinturier (ou raisin d'Amérique) plutôt que le violet obtenu par un mélange ou une autre plante.

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

On a essayé pour vous
Arrache pissenlit Garant - Mon Magasin Général
Annonceur
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Faux jasmin
  • Gattilier lucens
  • Técoma du Cap 'Hammer's rose'
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Cactées et plantes grasses
  • Austrocylindropuntia vestita
  • Adenium multiflorum
  • Titanopsis hugo-schlechteri
Plantes à massif
  • Amsonie ciliée
  • Mouron des champs
  • Alchémille à folioles soudées
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Plantes vertes et fleuries
  • Allamanda à feuilles de laurier
  • Aeschynanthus pulcher
  • Acalypha pendula
Potager
  • Haricot d'Espagne
  • Chou romanesco
  • Piment Jalapeno
Rosiers
  • Rosier 'Claude Monet'
  • Rosier 'Cécile Brünner'
  • Rosier 'Canary Bird'