Jardin Secrets

Faux cotonnier (Gomphocarpus fruticosus)

En résumé
  • Port: touffu, érigé
  • Hauteur: grande (100 à 150 cm)
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: blanc
  • Rusticité: peu rustique (-5°c)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: oui

Genre: Gomphocarpus
Espèce: fruticosus
Famille: Asclépiadacées
Origine: Afrique

Le Faux cotonnier est une plante vivace au port touffu et érigé et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, il mesure 1 à 1,50 m de haut.

Le saviez-vous ?

Le genre compte 30 à 50 espèces selon les auteurs.
Le Faux cotonnier dois son nom latin, Gomphocarpus, au grec « gomphos » qui désigne un clou ou une cheville et à « karpos », le fruit.
Les tiges qui portent des fruits sont utilisées pour confectionner des bouquets secs. La soie des fruits sert de rembourrage. Localement, le feuillage est séché puis fumé comme le tabac.
C'est une plante utilisée dans les pharmacopées traditionnelles. Attention, les tiges contiennent un latex toxique.

Culture et entretien du Faux cotonnier

La plantation s'effectue au printemps ou en automne, selon le climat.
Le sol de votre jardin doit surtout être bien drainé.
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. Le Faux cotonnier est peu rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -5°C. Il supporte très bien la sécheresse.
Attention, si l'emplacement lui plaît, il peut devenir envahissant.

Multiplication du Faux cotonnier

Floraison du Faux cotonnier

La floraison apparaît de la fin du printemps au début de l'été. Elle se compose de petites fleurs blanches étoilées, nectarifères, réunies en corymbes pendantes.
Les fruits sont des follicules hérissés de pointes piquantes, contenant des graines toxiques pourvues d'aigrettes soyeuses.

faux-cotonnier-1© bernard dupont

faux-cotonnier-2© xemenendura

Photos du Faux cotonnier (Gomphocarpus fruticosus)

Source des images: Wikimédia

Jardin Secrets 08-10-2020

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes