jardin-secrets.com

Polypode doré (Phlebodium aureum)

source
En résumé
  • Port: touffu, étalé
  • Hauteur: moyenne (100 à 120 cm)
  • Exposition: lumineuse
  • Floraison: non
  • Arrosage: fréquent
  • Croissance: moyenne
  • Difficulté: moyenne

Genre: Phlebodium (synonyme Polypodium)
Espèce: aureum
Famille: Polypodiacées
Origine: Amérique, Australie

Le Polypode doré est une fougère au port touffu et étalé et au feuillage persistant. D'une croissance moyenne, il mesure de 1 à 1,20 mètre de haut pour une largeur de 60 centimètres à maturité.
Comme toutes les fougères, il ne fleurit pas mais produit des spores au revers de ses frondes.

Le saviez-vous ?

Le genre compte 75 espèces de fougères.
Le Polypode doré possède un rhizome très développé.
C'est presque la seule espèce du genre a être cultivée en intérieur. Avec de bons soins, il peut vivre très longtemps en pot.

Entretien du Polypode doré

L'emplacement doit être lumineux toute l'année mais sans soleil direct.
Les températures standards de nos intérieurs lui conviennent très bien toute l'année. Le Polypode doré peut tolérer un minimum de 10°C.
L'arrosage doit être fréquent. Le Polypode doré ne supporte pas la sécheresse. Maintenez le substrat légèrement humide en permanence. Si les températures atteignent les 13°C ou moins, réduisez les arrosages de façon à ce que le substrat sèche en surface entre deux.
Bassinez régulièrement l'ensemble de la plante s'il fait chaud. Le Polypode doré a besoin d'une bonne humidité de l'air. Placez-le au milieu d'autres plantes vertes ou installez le pot sur un lit de galet maintenus humides en permanence.

Multiplication du Polypode doré

Rempotage du Polypode doré

Le rempotage s'effectue lorsque le rhizome a rempli le pot. Utilisez un contenant large et peu profond, la racine étant superficielle.

© forest & kim starr

© filo gen

Photos du Polypode doré (Phlebodium aureum)

Source des images: Wikimédia

Produit correspondant

Par , publié sur jardin-secrets.com le 14-03-2016

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

"Il peut tolérer un minimum de 10°C". Les miens (division de la motte fait l'été précédent) ont passé l'hiver dans la véranda, non chauffée, à moins de 20cm de la vitre, et ils se portent très bien. La température y descends au alentour de 3 ou 4°C quand il gèle dehors.Algod | 26-04-2019 à 15:37:09 | Répondre

Ce n'est absolument pas nécessaire de lui laisser de l'humidité en permanence. Elle résiste vraiment très bien au sec et supporte des températures à zéro degré sans problème si elle reste au sec, elle peut perdre ses feuilles mais repart au printemps.truitelle | 27-12-2016 à 16:09:40 | Répondre

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer