jardin-secrets.com

Benoîte commune (Geum urbanum)

Plantes à massif > Benoîte commune

En résumé
  • Port: érigé
  • Hauteur: moyenne (60 cm)
  • Exposition: mi-ombragée ou ensoleillée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: jaune
  • Rusticité: très rustique (-30°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Geum
Espèce: urbanum
Famille: Rosacées
Origine: Europe

La Benoîte commune est une plante vivace au port érigé. D'une croissance rapide, elle peut atteindre 60 centimètres de haut pour environ 50 centimètres de diamètre.
Cette plante sauvage prolifère vite à cause de ses stolons. Elle est souvent considérée comme une mauvaise herbe difficile à déloger.

Le saviez-vous ?

La Benoîte commune est une plante sauvage comestible. On utilise sa racine comme condiment à la place du clou de girofle. On cueille les jeunes feuilles avant l'apparition des fleurs pour les consommer en salades composées.

Culture et entretien de la Benoîte commune

La plantation s'effectue en automne ou au printemps, en dehors des périodes de gel.
Le sol de votre jardin doit être frais, humifère et drainé.
L'exposition doit être mi-ombragée ou ensoleillée.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. Une fois plantée, la Benoîte commune se débrouille seule.
Elle est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -30°C.
Comme il est dit plus haut, elle peut devenir très envahissante à cause de ses stolons mais aussi car elle peut se ressemer d'elle-même. Pour limiter son expansion, supprimez les fleurs fanées avant qu'elles ne dispersent leurs graines et supprimez également les stolons.

Multiplication de la Benoîte commune

Floraison de la Benoîte commune

La floraison apparaît de la fin du printemps jusqu'à la fin de l'été. Elle se compose de fleurs jaunes terminales et solitaires.

Autres espèces de Geum présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

On distingue deux formes d'exorcisme: solennel et privé. L'exorcisme solennel engage l'Église et doit être pratiqué par un évêque, qui généralement délègue à son "prêtre exorciste". L'exorcisme privé est ouvert à tous les diacres, prêtres et moines, ainsi qu'aux "fidèles en état de grâce".

Le Rituel Romain décrit trois symptômes de la possession. Parler dans une langue normalement non maîtrisée, détenir des informations inaccessibles (par exemple lire dans les pensées), une force surhumaine ou des capacités extraordinaires (télékinésie, lévitation etc.),

Avant d'arriver à l'exorcisme, seront d'abord tentés la confession "générale", le jeûne, la prière, la communion et l'eau bénite ; parfois durant plusieurs années. Certaines plantes avaient autrefois la réputation de chasser les démons et étaient également utilisées, notamment la Benoîte commune. Si toutes ces étapes préalables échouent, l'évêque pourra alors autoriser l'exorcisme.

Photos de la Benoîte commune (Geum urbanum)

Source des images: Wikimédia

Produit correspondant

Par , publié sur jardin-secrets.com le 17-11-2014

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)

Ce site utilise des cookies