jardin-secrets.com

Auxiliaires du jardinier : les mammifères

Lorsque l'on parle d'auxiliaires au jardin, on pense bien souvent en premier aux insectes. Pollinisateurs comme l'abeille ou dévoreurs d'insectes nuisibles comme la coccinelle, ils sont d'une aide précieuse.
Pourtant, certains mammifères, habitants de nos jardins français, sont également d'une grande aide pour le jardinier. Certes, les mammifères ne vont pas participer grandement à la pollinisation. Par contre, grâce à leur appétit, il vous aideront à vous débarrasser des indésirables du jardin.

Un tour d'horizon de ces petites bêtes discrètes mais utiles.

Belette

belettedomaine public

La belette se nourrit essentiellement de rongeur comme les rats, les mulots ou les campagnols. Au jardin, si l'on a pas de poulailler, elle peut être d'une grande aide. Il lui arrive, à l'occasion, de capturer un lapereau, un oiseau voire un reptile. La belette peut également faire des dégâts dans un poulailler mais généralement, elle s'approche de ses derniers pour chasser les rongeurs qui s'y trouvent et qui mangent les graines.
La belette se plaît dans les buissons, les broussailles, les haies, les lisières des bois...

Chauve-souris

chauve-sourisdomaine public

Seul mammifère aérien, la chauve-souris est très discrète. La plupart des espèces sont insectivores et capturent leurs proies en plein vol. Elle se nourrit principalement de papillons tels que les pyrales et les phalères, très nuisibles au jardin.
Pour attirer les chauve-souris dans son jardin, il faut une végétation abondante. Le Saule, le Tilleul et les arbres fruitiers leur offrent un terrain de chasse idéal.

Hérisson

herissondomaine public

Le hérisson est une espèce protégée en France. C'est un grand nettoyeur du jardin. Il consomme principalement des invertébrés: limaces, petits escargots, lombrics mais aussi des insectes type coléoptères. Il lui arrive également, à l'occasion, de se nourrir de vipère, d'oisillons, de lézards, de grenouilles et d'oeuf.
Il se plaira dans un abri fait de branchages et de paille, au bord d'une haie.

Musaraigne

musaraignedomaine public

Bien qu'elle ressemble à n'importe quel rongeur, la musaraigne est carnivore et ne se nourrit jamais de fruits ou de légumes. Elle préfère largement les insectes et leurs larves, les vers blancs et même les mulots. À noter qu'elle est capable de consommer son propre poids en insecte chaque jour.
Elle se plaît dans les herbes hautes, parmi les végétaux denses ou encore sous un tas de feuilles mortes.

Renard

Certes, à l'occasion, le renard s'empare d'une poule ou deux, voire trois... Mais la poule n'est pas sont met exclusif. Il se nourrit également de mulots, campagnols, loirs, lérots, lapins... Bref, autant de consommateurs de végétaux et de graines.
Au final, si vous ne possédez pas de poule ou de lapin (d'élevage ou domestique), le renard ne vous causera pas de tort, au contraire.

Taupe

Un autre ami/ennemi. La taupe est un ennemi du jardinier à cause de ses taupinières qui déforment le jardin et poussent les racines des jeunes plantes. Elle a également la fâcheuse tendance de se nourrir en grande majorité de vers de terre, un bon ami du jardinier.
Toutefois, la taupe se nourrit également de vers blancs, de taupins, de courtilières, de limaces et de cochenilles souterraines. Donc, des défauts mais aussi certaines qualités non négligeables.

Produits correspondants

Par , publié sur Jardin Secrets le 30-07-2016

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Faune et flore se complètent, jamais séparables.khames | 30-07-2016 à 14:02:43 | Répondre

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer