Nerprun purgatif (Rhamnus cathartica)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Nerprun purgatif

Nerprun purgatif
En résumé
  • Port: buissonnant
  • Hauteur: moyenne (3 à 6 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: vert
  • Rusticité: très rustique (-35°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: non

Genre: Rhamnus
Espèce: cathartica
Famille: Rhamnacées
Origine: Asie, Afrique du nord, Europe

Le Nerprun purgatif est un arbuste épineux au port buissonnant et compact et au feuillage caduc. D'une croissance lente, il mesure 3 à 6 m de haut pour presque autant de large.

Le saviez-vous ?

Le genre compte 125 espèces d'arbustes et d'arbrisseaux.
Le Nerprun purgatif produit des baies toxiques. Toutefois, ces dernières sont utilisées dans certaines pharmacopées traditionnelles comme purgatif. Elles entraient autrefois dans une préparation afin d'obtenir une couleur appelée « vert-de-vessie », utilisée pour les enluminures.
Son bois étaient autrefois recherché pour la boissellerie.

Culture et entretien du Nerprun purgatif

La plantation s'effectue en automne ou au printemps.
Le Nerprun purgatif tolère tous les types de sol, avec une préférence pour les sols calcaires.
Son emplacement dans votre jardin doit être ensoleillé ou mi-ombragé.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. Le Nerprun purgatif est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -35°C.
Attention, il émet de nombreux rejets et peut devenir envahissant.

Multiplication du Nerprun purgatif

Floraison du Nerprun purgatif

La floraison apparaît de la fin du printemps au début de l'été. Elle se compose de minuscules fleurs vertes parfumées, réunies en grappes axillaires.
Les fruits apparaissent en automne. Ce sont des petites drupes globuleuses vertes, virant au noir à maturité. Elles sont décoratives et persistent sur l'arbuste une bonne partie de l'hiver. Elles sont consommées par les oiseaux.

Autres espèces de Rhamnus présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Largement abandonné de nos jours, le Nerprun purgatif fut longtemps très employé.

On en faisait par exemple une teinture pour les tissus. Ses fleurs jaune verdâtre et ses baies étaient récoltés en juillet pour produire une teinture jaune, parfois en août pour produire une teinture verte.

Comme son nom l'indique, le Nerprun purgatif était également considéré comme une plante médicinale, notamment pour ses baies et son écorce avec lesquelles un purgatif était confectionné. Ses effets étant toutefois violents et souvent accompagnés d'effets secondaires, ce remède a disparu. Les baies restent toutefois à la base d'un remède réputé très efficace contre la coccidiose du lapin domestique.

Photos du Nerprun purgatif (Rhamnus cathartica)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8+14Photo 9Photo 10Photo 11Photo 12Photo 13Photo 14Photo 15Photo 16Photo 17Photo 18Photo 19Photo 20Photo 21Photo 22

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 18-09-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).