Boutique en ligne
Fusil-arrosoir GARDENA Comfort

28.90 €Afficher
Arrosoir promo vert 11L avec pomme - EDA Plastique

4.30 €Afficher
Arrosoir d'intérieur 2 L miel - EDA Plastique

5.90 €Afficher

Faire son compost

L'abri de jardin idéal

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Faire ses purins de plantes

Installer une serre

Pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus)

Plantes à massif > Pervenche de Madagascar

  1. Introduction
  2. Le saviez-vous ?
  3. Culture et entretien de la Pervenche de Madagascar
  4. Multiplication de la Pervenche de Madagascar
  5. Floraison de la Pervenche de Madagascar

Pervenche de Madagascar

Infos jardinage

  • Port: touffu, érigé
  • Hauteur: petite (20 à 60 cm)
  • Exposition: ensoleillée / ombragée / mi-ombragée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: rose, blanc, rouge, violet
  • Rusticité: peu rustique (-5°C)
  • Difficulté: moyenne
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Catharanthus
Espèce: roseus
Famille: Apocynacées
Origine: Madagascar

La Pervenche de Madagascar est une petite plante vivace, gélive sous notre climat et donc souvent cultivée comme une plante annuelle.
Idéale pour orner gracieusement les massifs, elle peut aussi être utilisée en pot et traitée comme une plante molle. Malheureusement, elle a la fâcheuse tendance à se dégarnir à sa base au fur et à mesure du temps.
Cette plante a généralement un port buissonnant mais de nouvelles variétés existent ayant un port retombant ou traçant. Ces variétés sont d'ailleurs souvent utilisées en suspension.

Le saviez-vous ?

La Pervenche de Madagascar est une plante toxique par ingestion qui possède toutefois de nombreuses propriétés curatives. Par exemple, les racines et le feuillage sont utilisés, entre autre, comme vermifuge ou diurétique. Les fleurs sont quant à elles réputées pour traiter les dépressions.
Sa forte concentration en alcaloïdes fait d'elle une plante qui entre dans la composition de médicaments anticancéreux pour traiter certains cancers comme le cancer du sein, des poumons et les leucémies.

Culture et entretien de la Pervenche de Madagascar

La plantation en pleine terre, dans le jardin, s'effectue au printemps, une fois les derniers risques de gelées passés.
La Pervenche de Madagascar ne nécessite pas d'exposition particulière. Elle se plaira aussi bien en plein soleil, qu'à l'ombre ou à la mi-ombre.
C'est une plante qui résiste très bien à la sécheresse en revanche, elle n'apprécie pas d'avoir les pieds constamment humides. Arrosez donc seulement lorsque la terre est bien sèche en profondeur.
Supprimez régulièrement les fleurs fanées afin de stimuler la floraison.
Pour garder votre Pervenche de Madagascar plusieurs années, il est préférable de la cultiver en pot. Vous pourrez ainsi l'exposer à l'extérieur en dehors des périodes de gel et la renter en hiver (dans une véranda chauffée, par exemple).

Multiplication de la Pervenche de Madagascar

Floraison de la Pervenche de Madagascar

La floraison peut s'étaler tout au long de l'année à condition que la plante soit mise à l'abri du froid et du gel.
Si vous la cultivez comme une plante annuelle, la floraison durera du printemps jusqu'à la fin de l'été.

Photos Pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8+12Photo 9Photo 10Photo 11Photo 12Photo 13Photo 14Photo 15Photo 16Photo 17Photo 18Photo 19Photo 20

Source des images: Wikimédia

Par-delà le jardinage

La biopiraterie consiste à s'approprier de façon illégitime des ressources naturelles via des dépôts de brevets. Il est interdit de breveter une plante mais on peut breveter un principe actif extrait d'une plante ou un mode d'utilisation de celle-ci. Il n'y a pas de limite sur le nombre de brevets que l'on peut déposer, par conséquent, matraquer une même plante de brevets conduit rapidement à un monopole de fait pour l'ayant-droit, ce qui revient à breveter la plante elle-même et se rendre coupable de biopiraterie.

La biopiraterie est un procédé bien connu de l'industrie pharmaceutique, qui dépouille les cultures de connaissances ancêstrales en envoyant des émissaires aux quatre coins du Monde pour observer comment sont utilisées les plantes dans un cadre médicinal. De retour à la maison mère avec notes et échantillons, les principes actifs et/ou modes de consommation sont isolés et brevetés.

Dans les exemples récents d'accusation de biopiraterie, on peut citer la Pervenche de Madagascar.

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

On a essayé pour vous
Pulvérisateur HOZELOCK 1,5L - Bakker
Annonceur
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Zelkova de Crète
  • Jujubier de Maurice
  • Faux jasmin
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Cactées et plantes grasses
  • Cephalocereus palmeri
  • Austrocylindropuntia vestita
  • Adenium multiflorum
Plantes à massif
  • Arum de Palestine
  • Asphodèle-cerise
  • Amsonie ciliée
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Plantes vertes et fleuries
  • Anthurium scherzerianum
  • Allamanda à feuilles de laurier
  • Aeschynanthus pulcher
Potager
  • Haricot d'Espagne
  • Chou romanesco
  • Piment Jalapeno
Rosiers
  • Rosier 'Fluorescent'
  • Rosier 'Centenaire de Lourdes'
  • Rosier 'Claude Monet'