Pourridié : symptômes et traitement

Maladies & Ravageurs > Pourridié

Pourridié© ericsteinert

Le pourridié, également appelé armillaire, est une maladie cryptogamique assez grave. Elle est due à un champignon qui s'attaque aux racines des végétaux.
Cette maladie peut se développer chez n'importe quel arbre ou arbuste, qu'il soit fruitier ou ornemental.

C'est une maladie mortelle et pouvant être contagieuse. Il n'y a pas de traitement curatif, il est donc impératif d'utiliser les moyens préventifs.

Végétaux concernés par le pourridié

Comme nous l'avons mentionné ci-dessus, le pourridié s'attaque aussi bien aux arbres et arbustes fruitiers qu'aux arbres et arbustes d'ornement. Cette maladie peut également toucher les arbustes grimpants ainsi que certaines plantes vivaces ligneuses.
Les sujets affaiblis sont les principaux concernés par la maladie. Étant une maladie cryptogamique, elle privilégie les terres humides et riches en matières organiques. Ainsi, les sujets cultivés dans ce type de terre devront être surveillés de près.

Symptômes et développement du pourridié

Le pourridié se développe dans le sol et forme des filaments qui s'enroulent autour des racines et les fait pourrir. Le pourridié progresse ensuite à la base du tronc et pénètre sous l'écorce. A terme, cela entraîne la mort du sujet atteint ainsi que la contamination des sujets voisins par le sol.
Les terres riches en matières organiques et humides sont particulièrement propices au développement de cette maladie.

Il existe différents symptômes caractéristiques de la présence du pourridié.
La croissance du sujet atteint est ralentie. Les feuilles jaunissent et des branches meurent.
Lorsque le champignon s'est inséré sous l'écorce on trouve, sous cette dernière, au niveau du collet, un feutrage blanc ainsi qu'une odeur de champignon.
En automne, on peut voir apparaître des colonies de champignons au pied des arbres et sur le tronc. Toutefois, lorsque la maladie a atteint ce stade, c'est qu'il est déjà bien trop tard.
Enfin, si l'on observe les racines (mais c'est assez difficile), on constate des filaments ainsi que la décomposition de ces dernières.

Lutter contre le pourridié

Malheureusement, il n'existe aucun traitement curatif contre le pourridié. Lorsque l'on a constaté sa présence, le plus efficace reste de supprimer les parties atteintes (y compris les racines) et de les brûler pour éviter la propagation de la maladie. Veillez également à supprimer la souche qui est un foyer du pourridié. Ensuite, il vous faudra également enlever la terre autour du sujet atteint sur une profondeur de 50 cm. Laissez ensuite le trou béant pendant un an afin de détruire les probables restes du champignon responsable. Durant 4 ans, évitez de replanter un arbre ou un arbuste à cet emplacement.

En prévention, nous ne pouvons que vous conseiller de bien soigner et de bien nourrir vos végétaux. Un sujet en forme et en bonne santé est moins sujet au pourridié. De même, veillez à toujours appliquer un cicatrisant sur vos arbres après les avoir taillés ou après les avoir blessés accidentellement. Les plaies étant des portes ouvertes à toutes les maladies.
Enfin, assurez un bon drainage du sol afin d'éviter les excès d'humidité qui favorisent le développement du pourridié.

Par , publié sur jardin-secrets.com le 11-11-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer