jardin-secrets.com

Techniques de compostage

Composter ses déchets a plusieurs avantages. D'une part, vous réduisez la quantité de vos déchets organiques de manière écologique tout en les recyclant utilement. D'autre part, le compost obtenu à partir de vos déchets organiques recyclés est un engrais naturel pour votre jardin et pour vos plantes d'intérieur.
Du fait, le compostage s'adresse aussi bien aux jardiniers qu'aux personnes ne pratiquant pas de jardinage mais soucieux de réduire leur déchets.

Il existe plusieurs techniques de compostage. Que vous ayez un jardin grand ou petit, un balcon ou seulement votre intérieur à disposition, ces différentes techniques proposent un mode de compostage adapté à chaque situation.

Compostage en tas

Destiné aux personnes disposant d'un jardin de bonne taille, le compostage en tas est peu coûteux à mettre en place. Il pose néanmoins un petit problème d'ordre esthétique car il est peu agréable à l'oeil. Toutefois, cet inconvénient peut être réduit en installant le tas derrière une haie d'arbustes au feuillage persistant.
L'installation est simple et demande très peu de matériel. L'apport de déchets organiques doit être régulier et conséquent.
Pour en savoir plus sur cette technique de compostage, voir notre article sur le compostage en tas.

Compostage en fût

Le compostage en fût est esthétique, propre et prend peu de place. Le fût peut être installé dans les petits et grands jardins ou même sur un balcon pour les modèles de petite taille.
Cette technique de compostage demande l'achat préalable d'un composteur.
L'apport de déchets organiques doit être de moyenne importance mais également régulier.
Pour en savoir plus sur cette technique de compostage, voir notre article sur le compostage en fût.

Vermicompostage

Le vermicompostage (ou lombricompostage) est la technique de compostage destinée aux personnes n'ayant pas de jardin.
Vous pouvez acheter ou fabriquer vous même votre vermicompostière.
Cette technique doit être installée à l'abri du gel et des fortes chaleurs, de préférence en intérieur donc car le contrôle de la température y est plus simple qu'en extérieur.
Avec le vermicompostage, les déchets organiques seront décomposés à l'aide de vers composteurs.
Cette méthode est esthétique et ne dégage aucune mauvaise odeur.
L'apport de matières organiques doit être très modéré et très régulier. En effet, les vers ont besoin d'être nourris avec vos déchets chaque jour mais ce ne sont pas non plus des ogres qui dévoreront des grosses quantités de déchets.
Pour en savoir plus sur cette technique de compostage, voir notre article sur le vermicompostage.

Compostage en silo

Le compostage en silo (ou en bac) est une amélioration du compostage en tas. Comme avec cette dernière technique, il faut disposer d'un jardin de grande ou de moyenne taille.
Le compostage en silo est un peu plus esthétique que le compostage en tas mais demande un peu plus de manutention pour l'installation.
Vous pouvez fabriquer vous même vos silos (ou vos bacs) ou les acheter auprès de professionnels.
L'apport de matières organiques doit être important et régulier.
Pour en savoir plus sur cette technique de compostage, voir notre article sur le compostage en silo.

Par , publié sur Jardin Secrets le 07-03-2015

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer