jardin-secrets.com

Associer les couleurs dans son jardin

Grâce aux nombreuses variétés existantes, les plantes nous offrent un large choix de coloris pour agrémenter le jardin.
Il est rare qu'un jardin soit monochrome. Généralement, on préfère varier les couleurs pour plus de gaieté. Toutefois, il n'est pas forcément très simple d'associer les couleurs de façon harmonieuse, d'autant qu'il arrive que les couleurs changent en fonction de l'exposition et de la qualité du sol.

Voici donc quelques conseil qui vous aideront à bien associer les couleurs dans votre jardin afin de le rendre harmonieux et agréable à l'oeil.

Lumière et nature du sol

Commençons par parler de la lumière et de la nature du sol. Ces deux critères influencent la couleur des végétaux.
La lumière fait évoluer la couleur des fleurs durant la journée. Le matin, elle est très blanche et évolue vers le jaune pour finir sur le doré en fin de journée. Ainsi, les fleurs blanches sont plus éclatantes le matin tandis qu'il faudra attendre l'après-midi pour retrouver le même éclat chez les fleurs rouges. À l'ombre, on trouve souvent une dominante de bleu car c'est là où il est le plus beau. Dans les massifs exposés en plein soleil, on choisira des teintes chaudes agrémentées de quelques touches de blanc, ce dernier ayant tendance à être écrasé par la lumière.
Concernant la nature du sol, sachez qu'en terre acide, certaines fleurs virent facilement au bleu. C'est le cas des hortensias. Une terre neutre au PH 7 évite donc ce type de variation.

Choix des teintes

Avant de choisir les couleurs qui agrémenteront votre jardin, il y a quelques règles à connaître.

Évitez d'éparpiller les plantes afin de ne pas diluer les couleurs. Les effets de masse sont plus spectaculaires dans un massif.

Prenez en compte les particularités de chacune des couleurs. Par exemple, le rouge a un impact fort qui peut devenir agressif pour l'oeil. Il faudra donc l'utiliser avec parcimonie. À fortiori, pour que le blanc soit visuellement bien présent, il faut l'implanter sur une surface supérieure vis à vis des autres couleurs.

Faites attention à la grosseur des fleurs. Les fleurs de grande taille seront plus présentes, visuellement parlant, que les fleurs de petite taille. Cela vaut aussi pour leur couleur respective. Dans un massif, on fera donc attention à planter les fleurs de petite taille en plus grand nombre ou sur une plus grande surface.

Respectez la couleur dominante naturelle des saisons. Cela donnera un décor harmonieux et naturel. Ainsi, au printemps, on retrouve une dominante de blanc, de jaune et de rose. En été, on retrouve le jaune accompagné du rouge. En automne, c'est au tour du violet, du mauve, du pourpre et de l'orange. Et en hiver, la plupart des espèces fleurissant en cette saison sont jaunes.

Effet de contraste

L'effet de contraste se définit par le fait d'opposer des couleurs qui se heurtent. Cela donne un résultat intéressant qui attire l'oeil. Par exemple, associez un rose bonbon et un bleu ou un rouge sang et un jaune d'or.
Un massif contrasté doit être placé dans un endroit stratégique du jardin. Il ne doit pas occuper une trop grande surface pour ne pas devenir gênant pour l'oeil.
À noter que le contraste ne s'obtient pas qu'avec des couleurs violentes. Vous pouvez également le réussir avec une association de pourpre et de vert tendre, par exemple.
De même, n'oubliez pas qu'il n'y a pas que les fleurs qui offrent de belles couleurs. On trouve aussi des variétés au feuillage panaché, argenté, bleuté, doré ou cuivré, qui ont leur intérêt et qui peuvent accentuer l'effet de contraste. Et bien entendu, il y a aussi les couleurs automnales changeantes à prendre en compte.

Camaïeu

Le camaïeu est un ensemble de différentes nuances d'une même couleur. Cela donne un dégradé très harmonieux.
Le camaïeu est assez simple à réaliser. Choisissez une couleur dominante (rose, par exemple) et déclinez-la dans ses différentes nuances, de la plus claire à la plus foncée (rose pâle, rose saumon, rose bonbon, rose fuchsia...). Vous trouverez facilement différentes nuances d'une même couleur chez les jeunes plantes vendues en jardinerie. Toutefois, si vous souhaitez réaliser un camaïeu sur une grande surface, il vous faudra très certainement faire vos propres semis. À l'achat des graines, méfiez-vous des photos qui sont sur le sachet. Les couleurs y sont souvent plus éclatantes que dans la réalité.
Vous pouvez agrémenter votre massif camaïeu d'un peu de blanc. Cela lui donnera un effet lumineux.

Par , publié sur jardin-secrets.com le 08-12-2018

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)

Ce site utilise des cookies