Jardin Secrets

Culture et entretien des Rosiers

Les Rosiers appartiennent au genre Rosa. Ce genre compte 150 espèces et des milliers de cultivars.
D'abord très prisés pour leurs vertus médicinales, les Rosiers ont été cultivés par pur plaisir ornemental dès le Moyen-Age. Ces sont des végétaux « vedettes » en jardinage et en tant que jardiniers, vous êtes très nombreux à en posséder ou à vouloir en posséder. Leur floraison délicate, colorée et souvent parfumée est très plébiscitée.

Tant par leur port que par la forme ou la couleur de leurs fleurs, les espèces de Rosiers se différencient entres elles. On peut toutefois noter des généralités concernant la culture et l'entretien qui conviennent à toutes les espèces.

Règles de base pour l'entretien des Rosiers

La grande majorité des Rosiers sont rustiques et vigoureux. Ils ont tous certaines préférences pour la qualité du sol et le climat. Si ces préférences sont respectées, ils résistent mieux aux maladies et ravageurs.
Certaines espèces de Rosier sont qualifiées de persistantes ou semi-persistantes mais même ces dernières ont tendance à perdre leur feuillage en cas de grand froid.
Tous les Rosiers préfèrent un climat tempéré et demandent un repos hivernal d'au moins deux mois. L'entrée dans cette phase de repos se fait à la suite d'une période de froid prolongé. Elle leur est nécessaire pour que les Rosiers puissent à nouveau produire des bourgeons à l'arrivée du printemps.
Selon l'espèce choisie, les Rosiers peuvent être utilisés de diverses façons. Les Rosiers grimpants habillent les pergolas, clôtures et treillages, les espèces de taille moyenne sont associées à d'autres plantes dans les massifs et les espèces miniatures sont idéales en potées.
Vous pouvez bien entendu tous les grouper en roseraie ou même, les laisser pousser librement. Le choix vous appartient quant à l'utilisation de vos Rosiers.

Exposition et plantation des Rosiers

L'emplacement dans votre jardin doit être ensoleillé (minimum 6h par jour) et abrité du vent violent. Un emplacement trop ombragé diminuera l'abondance de la floraison et ralentira la croissance de votre Rosier. Le vent quant à lui abîmera les fleurs et les feuilles.
Le sol doit être de préférence légèrement acide, bien drainé et il ne doit pas s'assécher trop vite.
Pour la plantation, il est impératif de déterminer l'emplacement de votre Rosier à l'avance. Faites en sorte qu'il ait assez de place pour bien se développer et que des arbres situés à proximité ne lui fassent pas trop d'ombre. Veillez également à avoir assez de place pour pouvoir effectuer des soins qui pourraient lui être nécessaires (taille, traitements...).
Avant la plantation, raccourcissez les branches et les racines endommagées.
Creusez une fosse assez large de façon à ce que les racines de votre Rosier puissent se développer sans être gênées.
Vous pouvez ajouter un engrais à la plantation pour l'aider à bien s'enraciner.
Comblez ensuite la fosse avec de la terre en la tassant légèrement. Arrosez généreusement le pied et paillez-le.
Si vous avez choisi un rosier de grande taille ou sur tige qui nécessite l'installation d'un tuteur, placez ce dernier dans la fosse avant d'y mettre votre Rosier. Vous éviterez ainsi d'abîmer les racines en le plantant ultérieurement.

Taille des Rosiers

La taille des Rosiers est nécessaire pour les rajeunir en supprimant le bois mort et pour favoriser l'apparition de jeunes pousses. Elle permet également de donner une belle forme et de renforcer la vigueur du Rosier en permettant à la lumière de mieux pénétrer entre ses branches.
On obtient des branches robustes et des fleurs plus belles avec une taille sévère. Une taille moins courte permet d'avoir plus de branches et de fleurs mais celles-ci seront plus petites.
Pendant longtemps, il a été conseillé de tailler les branches au-dessus d'un oeil tourné vers l'extérieur, donnant ainsi un port plus évasé. On sait aujourd'hui que les Rosiers tolèrent très bien des tailles moins précises.
Les tailles se pratiquent en hiver, pendant le repos végétatif. On peut également effectuer une taille légère en été (c'est même préférable pour les petits Rosiers aux rameaux fins).

Multiplication des Rosiers

Les espèces hybrides se multiplient par greffage sur des porte greffe vigoureux, résistants aux maladies et ne drageonnant pas.
On peut également pratiquer des bouturages de tige. Cette technique donne souvent des sujets qui drageonneront énormément ou même parfois, qui ne feront que survivre quelques temps.
La multiplication par semis n'est utilisée que pour des espèces types ou pour obtenir de nouveaux hybrides. Les graines demandent une stratification (mise au froid) pendant 8 à 12 semaines. Après cette période, elles n'ont aucun mal à germer.

Maladies et ravageurs des Rosiers

En offrant à vos Rosiers de l'air, de l'espace et de bonnes conditions de culture, vous les aiderez à mieux se défendre contre leurs ennemis.
Les ravageurs du Rosier sont assez courants et faciles à combattre. Ce sont les pucerons, les araignées rouges et les thrips.
Par contre, les maladies sont plus délicates à traiter et peuvent occasionner beaucoup de dégâts. Le Mildiou et la maladie des tâches noires (Marssonia rosae) affaiblissent le Rosier et provoquent la chute des feuilles. La Rouille provoque également la chute des feuilles, parfois en totalité. Elle peut être fulgurante et revenir chaque saison.
Dans tous les cas, il faut intervenir le plus tôt possible et un traitement (pour les maladies du moins) est souvent indispensable.
Surveillez donc bien vos Rosiers régulièrement pour pouvoir les traiter au plus vite en cas d'attaque.

Jardin Secrets 06-12-2014

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Bonjour,

J'ai un rosier Isaac Pereire, je l'ai planté il y a 3 ans, il s'est bien installé et pour la deuxième année il fleurit en abondance au mois de mai ; mais dès que les fleurs sont ouvertes, elles "fanent" et il ne refleurit plus, alors que la floraison devrait s'étaler, si j'ai bien compris jusqu'en octobre.
De plus, les feuilles ont plein de petits trous.

Est-ce que je peux le tailler maintenant ? Dois-je lui donner de l'engrais ?

Il a vraiment triste mine.
isa | 12-06-2020 à 13:54:53 | Répondre

Bonjour,

La floraison continue en effet jusqu'en octobre mais c'est sous la forme d'une succession de nouvelles fleurs. En somme, une fleur apparue en mai ne reste pas jusqu'en octobre : elle fane quelques jours après son apparition. De plus, avec les températures assez élevées en avril / mai, il est normal que les fleurs tiennent moins longtemps. Il va rester non fleuri quelques jours / semaines mais il refera très vite des boutons.
Pour ce qui est des feuilles trouées, c'est dû à un parasite (chenille ou autre). En ce qui concerne la taille, il est trop tard pour la pratiquer : elle ne se fait qu'en automne ou au début du printemps. Vous pouvez toutefois supprimer les fleurs fanées, cela favorise la remontée. Enfin, pour l'engrais, oui, vous pouvez en apporter, cela ne lui fera pas de mal.

Nous soutenir
Admin | 12-06-2020 à 21:38:44 | Répondre

Bonjour, J'ai un rosier Eyeconic jaune, planté l'année dernière, les branches sont toutes attachées sur le même soutien au centre du rosier. Serait-il mieux de mettre plusieurs soutiens pour aérer le feuillage ? Merci.patricia | 27-05-2020 à 06:23:20 | Répondre

Bonjour,

Oui, ce sera mieux en effet.

Nous soutenir
Admin | 27-05-2020 à 19:04:07 | Répondre

Bonjour,

Beaucoup de renseignements utiles sur ce site. Bravo. Mais pour le parfait débutant que je suis, nombreux sont les termes qui me sont totalement inconnus. Pour ce qui concerne mon problème, j'ai acheté des rosiers Mister Lincoln, que j'ai planté dans des pots (billes d'argile au fond, terreau spécial rosier, etc). mais les grosses chaleurs les ont maltraité. Bien qu'arrosés régulièrement, l'un d'eux est assez abîmé. Les feuilles sont pratiquement sèches, jaune pâle, assez ternes. Quel conseil donneriez-vous pour le guérir ?

Merci d'avance.
phl | 14-09-2019 à 11:18:27 | Répondre

Bonjour,

Globalement, avec les fortes chaleurs, tous les rosiers ont beaucoup soufferts cette année et beaucoup se retrouvent dans le même état que le votre. Attention de ne pas trop les arroser (ne pas les noyer) et de laisser sécher la terre entre deux arrosages. Hormis cela, il n'y a pas grand chose à faire à part attendre de voir si cela s'améliore.

Nous soutenir
Admin | 18-09-2019 à 10:55:39 | Répondre

Que faire lorsque les feuilles portent des taches noires ?
Comment les traiter ?
Merci pour votre site tellement bien fait !
clojolibri | 22-09-2018 à 10:19:30 | Répondre

Bonjour,
Tout d'abord, merci pour votre compliment.
Par rapport à votre question, je vous invite à lire notre article "Maladies et parasites du Rosier" ( https://jardin-secrets.com/maladies-et-parasites-du-rosier.html ) et plus précisément le chapitre "Marsonia ou maladie des tâches noires".

Nous soutenir
Admin | 22-09-2018 à 15:30:03 | Répondre

Menu
Encyclopédie des plantes