Châtaignier / Châtaigne (Castanea sativa)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Châtaignier

Châtaignier
En résumé
  • Port: étalé, arrondi
  • Hauteur: grande (20 à 30 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: jaune, vert
  • Rusticité: très rustique (-25°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: oui

Genre: Castanea
Espèce: sativa
Famille: Fagacées
Origine: Asie méridionale

Le Châtaignier est un arbre fruitier au port étalé et arrondi et au feuillage caduc. D'une croissance lente les premières années, il peut atteindre 20 à 30 mètres de haut (voir plus).
Il a une très grande longévité et peut dépasser les 2000 ans. Son enracinement est pivotant, traçant et profond.

Le saviez-vous ?

Le fruit du Châtaignier, la châtaigne, est comestible. Elle est souvent consommée sous le terme de « marron » (marron glacé, crème de marron...). À ne pas confondre avec le « vrai » marron, fruit du Marronnier, qui lui est toxique.

Culture et entretien du Châtaignier

La plantation s'effectue en automne, en dehors des périodes de gel. Choisissez bien son emplacement car à cause de son système racinaire, il supporte mal d'être déplacé.
Le sol de votre jardin doit être acide, profond et bien drainé (surtout pas de calcaire).
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Châtaignier est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -25°C. Par contre, comme pour tous les arbres fruitiers, les gelées printanières peuvent abîmer les bourgeons.
Les tailles ne sont pas obligatoires mais il est quand même préférable de supprimer régulièrement le bois mort.

Multiplication du Châtaignier

Floraison du Châtaignier

La floraison apparaît de la fin du printemps jusqu'au début de l'été. Les fleurs mâles sont jaunâtres et regroupées en chatons cylindriques dressés. Les femelles sont verdâtres et groupées par trois.
Les châtaignes arrivent à maturité vers septembre / octobre.

Autres espèces de Castanea présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Pendant des siècles, très abordable, la farine de châtaigne a permis aux pauvres d'avoir du pain, le châtaigner s'est d'ailleurs longtemps appelé "arbre à pain". Encore aujourd'hui, certains comme les corses demeurent très attachés à leur Pulenda.

La châtaigne séduisait toutefois aussi dans les hautes sphères. Louis XIV (1638-1715) raffolait par exemple des marrons grillés, ce qui incita le cuisinier François de la Varenne (1618-1678) à faire découvrir à la cour une confiserie lyonnaise, des châtaignes cuites dans du sucre, des "marrons glacés" comme on dit de nos jours. Ce fut un vif succès auprès du roi.

L'inconvénient des marrons glacés, ce sont les pertes, beaucoup se brisant durant la cuisson. Un industriel, Clément Faugier (1861-1941), eut l'idée au XIXe siècle de récupérer les brisures afin de les mélanger et d'en faire une pâte. La crème de marrons est née.

Photos du Châtaignier (Castanea sativa)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8+97Photo 9Photo 10Photo 11Photo 12Photo 13Photo 14Photo 15Photo 16Photo 17Photo 18Photo 19Photo 20Photo 21Photo 22Photo 23Photo 24Photo 25Photo 26Photo 27Photo 28Photo 29Photo 30Photo 31Photo 32Photo 33Photo 34Photo 35Photo 36Photo 37Photo 38Photo 39Photo 40Photo 41Photo 42Photo 43Photo 44Photo 45Photo 46Photo 47Photo 48Photo 49Photo 50Photo 51Photo 52Photo 53Photo 54Photo 55Photo 56Photo 57Photo 58Photo 59Photo 60Photo 61Photo 62Photo 63Photo 64Photo 65Photo 66Photo 67Photo 68Photo 69Photo 70Photo 71Photo 72Photo 73Photo 74Photo 75Photo 76Photo 77Photo 78Photo 79Photo 80Photo 81Photo 82Photo 83Photo 84Photo 85Photo 86Photo 87Photo 88Photo 89Photo 90Photo 91Photo 92Photo 93Photo 94Photo 95Photo 96Photo 97Photo 98Photo 99Photo 100Photo 101Photo 102Photo 103Photo 104Photo 105

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 25-12-2014

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).