Culture des végétaux sur terrasses et balcons

Fiches pratiques > Culture des végétaux sur terrasses et balcons

Culture des végétaux sur terrasses et balcons

Les balcons et les terrasses peuvent devenir des espaces de verdure en milieu urbain ou un prolongement de la maison dans le jardin. Il est tout à fait possible d'y cultiver des végétaux en bac. Toutefois, comme ces végétaux n'auront pas accès à la terre riche et profonde d'un jardin, on devra leur porter une attention particulière et respecter certaines consignes pour leur bien-être.

De la connaissance du lieu de culture au choix des végétaux, en passant par leur entretien, le choix du substrat et du contenant, voyons ici comment réussir la culture des végétaux sur les terrasses et les balcons.

Conditions de culture

Avant même de choisir vos végétaux, il est essentiel de bien connaître les conditions dans lesquelles ils seront cultivés. Ainsi, on va s'intéresser à l'exposition (ensoleillée, mi-ombragée ou ombragée) ainsi qu'aux conditions climatiques comme les température minimales en hiver et l'exposition au vent. La pose de brise-vent permettra de limiter les effets des vents forts ou violents ou les courants d'air, si vous y êtes exposé. Si votre balcon ou votre terrasse bénéficie d'un ensoleillement excessif, l'aménagement d'une pergola atténuera cet effet. Enfin, le choix des végétaux complétera ces atténuations de conditions climatiques difficiles (résistance à la sécheresse, à la pollution, adaptation à l'exposition, rusticité etc.)

Choix des contenants

Il existe, sur le marché, un grand choix de contenants proposant divers volumes, formes et matériaux.
Concernant le volume, plus le contenant est grand, plus la plante disposera de terreau et donc, mieux elle se portera. Toutefois, les contraintes d'espace et de poids doivent également être prises en compte. On conseille un minimum de 30 cm en largeur et en profondeur pour des végétaux à faible développement.
La forme est à choisir selon votre goût et la place dont vous disposez. À noter tout de même que les formes évasées favorisent l'évaporation de l'eau, ce qui augmentera la fréquence des arrosages.
Enfin, on choisira de préférence un contenant fabriqué dans un matériau isolant, permettant de limiter les effets des hausses de température sur les racines. Cette isolation peut être améliorée avec l'ajout d'un isolant sur la paroi interne du contenant.

Voici les principaux matériaux disponibles sur le marché:

Aggloméré: c'est un matériau solide, durable et poreux.
Bois: le bois est un bon isolant mais demande un certain entretien pour durer dans le temps. Le bois autoclave permet d'avoir des contenants de plus grande longévité et plus résistants aux attaques d'insectes xylophages ou de champignons.
Fibre de terre: c'est un matériau léger et solide qui peut être utilisé en intérieur comme en extérieur.
Fibrociment: peu coûteux et solide mais moins esthétique et lourd.
Métal: c'est un matériau léger et solide avec un aspect contemporain.
Plastique: solide, léger mais peu isolant.
Terre cuite: un matériau esthétique, traditionnel mais poreux et fragile. On le conseille plutôt pour les petits volumes. Sa porosité permet aux racines de bien respirer.

Choix du substrat

Un bon substrat doit avoir une bonne capacité de rétention en eau, être léger pour faciliter le drainage et l'aération et résister au tassement.
On choisira donc, de préférence, de mélanger une terre de jardin de qualité peu argileuse et du terreau universel.
Le substrat doit se renouveler chaque année en fin d'hiver. Pour cela, il est inutile de retirer tout le substrat du contenant. Enlevez juste 1/4 du volume existant pour le remplacer par un substrat neuf.

Veillez également à assurer un bon drainage à vos plantes en pot. Cela évite le pourrissement des racines. Pour cela, placez des gravillons ou des billes d'argile au fond du contenant sur quelques centimètres d'épaisseur. Isoler cette couche du substrat avec un feutre.

Choix des végétaux

Bon nombre de végétaux peuvent se cultiver en contenant sur une terrasse ou un balcon. Le choix des végétaux dépendra donc du climat de votre région mais aussi de la place dont vous disposez. Si un minimum de 30 cm de profondeur est conseillé pour les végétaux de faible développement, plus le contenant est large et profond, plus il pourra convenir à des végétaux de développement plus important.
Vous pouvez associer plusieurs sujets dans un même contenant.Toutefois, dans ce cas, il faudra veiller à ce que chacun bénéficie d'assez d'espace et qu'ils ont les mêmes besoins en matière de fréquence d'arrosage et de qualité du sol.
Enfin, il faut garder à l'esprit que vous devrez probablement procéder au remplacement d'une plante, au fur et à mesure que les années passent. Même si vous êtes méticuleux sur leur bien-être, le fait est qu'une plante a une durée de vie bien souvent raccourcie lorsqu'elle est cultivée en bac, par rapport à une culture en pleine terre.

Entretien

Le point le plus important sur l'entretien des végétaux cultivés en contenant sur une terrasse ou un balcon est l'arrosage. Idéalement, vous pouvez équiper votre terrasse ou votre balcon d'un système d'arrosage (goutte à goutte ou microaspersion). Cela évite les oublis et permet de vous tranquilliser si vous partez en vacances.
À la belle saison, l'eau s'évapore plus vite. Il faut donc compenser cette évaporation par des arrosages fréquents et réguliers: deux fois par jour pendant les grosses chaleurs. Durant cette période, vous pouvez également bassiner le feuillage le soir, lorsque la chaleur tombe.
Pour limiter la fréquence des arrosages, paillez la surface du substrat.

Deuxième point important, les apports d'engrais. Ces derniers sont nécessaires puisque les plantes en pot ne peuvent pas puiser les nutriments dont elles ont besoin profondément dans le sol. Référez-vous aux conseils d'utilisation de l'engrais que vous aurez choisi.

Enfin, selon les végétaux choisis, vous aurez peut-être besoin de les tailler un peu. Cette taille permet de conserver un port adapté au contenant. Les pincements en cours de végétation permettent de conserver un port régulier et évite de devoir effectuer une taille plus sévère plus tard.

Par , publié sur jardin-secrets.com le 12-05-2018

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).