Jardin Secrets
Index A-Z

Oïdium : symptômes et traitement

Jardin Secrets > Maladies & Ravageurs > Oïdium

L'oïdium, également appelé "maladie du blanc" est une maladie cryptogamique très fréquente. Cette maladie peut attaquer de nombreux végétaux, aussi bien au potager, qu'au jardin d'ornement ou au verger.
L'oïdium est un champignon qui appartient à une famille nombreuse. De fait, chaque végétal attaqué dispose de son oïdium spécifique. Toutefois, tous les oïdiums présentent les mêmes symptômes et se traitent de la même façon.

Végétaux concernés par l'oïdium

Comme nous le mentionnions au-dessus, l'oïdium peut s'attaquer à de nombreuses plantes. On peut le retrouver aussi bien au jardin d'ornement, au verger et au potager.
Parmi les plantes les plus sensibles, nous pouvons citer le Rosier, le Pommier, le Laurier-cerise, le Chêne, le Mahonia, le Fusain, le Lagerstroemia, le Berbéris, le Bégonia, le Phlox, l'Aster, le Dahlia et la Vigne.

Symptômes et développement de l'oïdium

L'oïdium se présente tout d'abord sous la forme d'un feutrage blanc grisâtre sur les feuilles, les jeunes pousses et les boutons floraux.
Cela entraîne bien souvent une déformation des feuilles. Ces dernières se gondolent et dans certains cas, se perforent.

L'oïdium se développe grâce à un air chargé d'humidité, une atmosphère confinée et une certaine fraîcheur (15°C) suivie de journées chaudes.

Les arbres et arbustes touchés se trouvent affaiblis et les rosiers voient leur floraison diminuer. Quant aux plantes herbacées (ornementales ou potagères), les dégâts sont plus conséquents et peuvent entraîner leur mort.

Lutter contre l'oïdium

Des actions préventives peuvent être mises en application pour éviter le développement de l'oïdium.
Les plantes doivent être suffisamment espacées pour permettre une bonne aération entre elles.
Lorsqu'il fait chaud, évitez au maximum de mouiller le feuillage lors des arrosages.
Dès l'apparition des premiers symptômes, supprimez et brûlez rapidement les parties atteintes.
Évitez les excès d'engrais azotés. Cela rend les plantes plus sensibles à l'oïdium.
Enfin, choisissez de préférence des espèces résistantes à la maladie et traitez préventivement les espèces sensibles dès le début du printemps.

En traitement curatif, le souffre reste la meilleure solution. On l'achète sous forme de poudre à diluer dans de l'eau et on le pulvérise sur les feuilles.
Respectez bien le dosage et le mode d'emploi indiqués sur l'emballage. L'augmentation du dosage ne rend pas le traitement plus efficace.
Ce traitement est à effectuer dès les premiers symptômes.
Pour les plantes herbacées, si la plante en question est atteinte à hauteur de 15% et plus, le traitement s'avérera inefficace. Dans ce cas, il sera préférable d'arracher et de brûler la plante entière pour éviter que la maladie se propage sur vos autres plantes. Accompagnez cette solution définitive par un traitement préventif sur les plantes voisines.

oidium-1

oidium-2

Boutique en ligne

Pièges à mites alimentaires ACTOPièges à mites alimentaires ACTO
Le piège doit être utilisé à l'intérieur, fixé dans une pièce ou un placard dans lequel la nourriture ou les...
Piège pour limaces et escargots 2xPiège pour limaces et escargots 2x
Attrape jusqu'à 50 limaces et escargots à la fois. Protège les jeunes plants des dégâts occassionnés par les limaces et...
Piège anti-poissons d'argent - LuxanPiège anti-poissons d'argent - Luxan
Les poissons d'argent sont très peu développés et réagissent aux hydrates de carbone comme source d'aliment. Ils sont attirés et...

Publié par sur Jardin Secrets le 10-10-2015

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)