jardin-secrets.com

Pin de montagne (Pinus mugo)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Pin de montagne

Pin de montagnesource
En résumé
  • Port: buissonnant
  • Hauteur: moyenne (3 à 4 m)
  • Feuillage: persistant
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps
  • Couleur: jaune
  • Rusticité: très rustique (40°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: non

Genre: Pinus
Espèce: mugo
Famille: Pinacées
Origine: Europe

Le Pin de montagne est un conifère au port dense, étalé et arrondi et au feuillage persistant. D'une croissance lente, il mesure 3 à 4 mètres de haut pour 4 à 5 mètres de large.

Le saviez-vous ?

Le genre compte environ 120 espèces d'arbres persistants.
Le Pin de montagne est fréquemment planté en montagne pour retenir les avalanches. Son bois est utilisé comme combustible.
Comme toutes les autres espèces du genre, il peut être sujet aux visites de la chenille processionnaire du pin. Certaines communes des régions touchées par cette chenille pratiquent des traitements aériens dans les lieux publics.

Culture et entretien du Pin de montagne

La plantation s'effectue en automne.
Le sol de votre jardin doit être de préférence drainé et plutôt sec. Le Pin de montagne tolère bien les sols calcaires.
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. Le Pin de montagne est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -40°C.
Attention, il supporte mal la sécheresse et les chaleurs excessives.

Multiplication du Pin de montagne

  • Semis (stratification préalable des graines)
  • Greffage en fin d'hiver (pour les cultivars)

Floraison du Pin blanc de montagne

La floraison apparaît à la fin du printemps, lorsque l'arbre est âgé d'au moins trois ans. Elle se compose d'épis jaunâtres.
Les fruits sont des cônes bruns arrondis.

© agnieszka kwiecien

© nova

Autres espèces de Pinus présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Le Pin de montagne fut longtemps une plante médicinale majeure en Hongrie. Les hongrois utilisaient comme une sorte de panacée la sève qui s'écoule de l'extrémité des rameaux, appelant ce fluide miraculeux "baume des Carpathes".

Les russes et les suédois considéraient quant à eux que les bourgeons de tous les pins avaient des propriétés médicinales, des décoctions étaient ainsi préparées et mélangées à de l'eau, du lait, du petit-lait, de la bière ou du vin, pour traiter notamment le scorbut. Il arrivait aussi qu'ils s'en servent contre les oedèmes, les maladies respiratoires, la goutte, les rhumatismes, les problèmes de peau et la syphilis.

Au XVIIe siècle, des médecins ont tenté d'importer l'usage en France du baume des Carpathes, avec un succès mitigé. Comme le rapporte le 42ème volume d'un "dictionnaire des sciences médicales" d'une "société de médecins et de chirurgiens" publié en 1820: "il n'y a pas de doute qu'il (baume des Carpathes) ne nuise aussi souvent qu'il est utile".

Photos du Pin de montagne (Pinus mugo)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 07-12-2016

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer