Tavelure : symptômes et traitement

Maladies & Ravageurs > Tavelure

Tavelure© markushagenlocher

La tavelure est une maladie cryptogamique courante, spécifique aux pommiers et aux poiriers. Ce n'est pas une maladie qui met grandement en danger la vie de l'arbre. Toutefois, on peut constater un ralentissement de la croissance et une perte de vigueur.
Le plus gros inconvénient de la tavelure est qu'elle compromet la récolte. Les fruits touchés par la maladie se déforment et pourrissent, devenant ainsi impropres à la consommation.

Végétaux concernés par la tavelure

Comme nous le mentionnions plus haut, la tavelure est une maladie spécifique aux pommiers et aux poiriers. Elle est due à deux champignons: Venturia inaequalis pour les pommiers et Venturia pirina pour les poiriers.

Symptômes et développement de la tavelure

La tavelure peut être présente sur toutes les parties de l'arbre atteint.
Les feuilles et les fruits se couvrent de tâches brunes. Les fruits se déforment, se crevassent et pourrissent. Les feuilles peuvent également se déformer et finissent par tomber. Les jeunes rameaux se dessèchent et les poiriers peuvent développer des chancres sur les branches.

En automne, les feuilles et les fruits contaminés jonchant le sol libèrent les spores du champignon. Ces derniers passent l'hiver au sol et se répandent au printemps suivant.
Le développement de la tavelure est favorisé par un climat humide en fin d'hiver.

Lutter contre la tavelure

Le premier acte préventif à faire en automne est de ramasser et de brûler tous les fruits et toutes les feuilles atteints par la tavelure.
Ensuite, faites une pulvérisation de bouillie bordelaise à la chute des feuilles en automne, une autre au début du printemps et encore une autre lorsque les fruits commencent à se former.
Les pulvérisations de purin d'Ortie ou de Prêle sont également un traitement préventif efficace. Commencez ces pulvérisations au moment de la floraison et renouvelez-les à chaque pluie.
Si vous êtes dans une région « à risques » pour le développement de la tavelure (climat hivernal humide), privilégiez les variétés résistantes de pommiers et de poiriers. Pour les poiriers: la conférence, williams, Jeanne d'Arc... Et pour les pommiers: la reinette du Mans, court-pendu gris, belle de Boskoop, florina...

En curatif, la bouillie bordelaise reste efficace dès les premiers symptômes.
Si des chancres apparaissent sur les poiriers, curez-les et appliquez de la bouillie sur les plaies.
Et bien sûr, brûlez les feuilles et les fruits contaminés sans attendre.

© jerzy opiola

© jerzy opiola

Par , publié sur jardin-secrets.com le 23-01-2016

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer