jardin-secrets.com

Ceratostigme de Willmott (Ceratostigma willmottianum)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Ceratostigme de Willmott

En résumé
  • Port: étalé
  • Hauteur: petite (0,60 à 1,20 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée
  • Floraison: été / automne
  • Couleur: bleu
  • Rusticité: très rustique (-18°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: non

Genre: Ceratostigma
Espèce: willmottianum
Famille: Plumbaginacées
Origine: Chine

Le Ceratostigme de Willmott est un arbrisseau au port étalé et dense et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, il mesure de 60 centimètres à 1,20 mètre de haut pour un étalement supérieur.

Le saviez-vous ?

Le genre compte 8 espèces de plantes vivaces et d'arbustes.
Le Ceratostigme de Willmoot porte ce nom en l'honneur de Ellen Ann Willmott, une riche héritière anglaise passionnée de plantes. Plusieurs espèces de plantes diverses lui ont été dédiées.
Il est idéal en massif car sa longue floraison et son feuillage virant au rouge en automne apportent une belle touche de couleur.

Culture et entretien du Ceratostigme de Willmott

La plantation s'effectue au printemps.
Le sol de votre jardin doit être ordinaire et bien drainé. Le Ceratostigme de Willmott a une petite préférence pour les sols calcaires.
L'exposition doit être ensoleillée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Ceratostigme de Willmott est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -18°C.
Supprimez les fleurs fanées et, si cela s'avère nécessaire, les rameaux secs.
Il est préférable de le rabattre au ras du sol au début du printemps ou d'effectuer une taille de mise en forme.

Multiplication du Ceratostigme de Willmott

Floraison du Ceratostigme de Willmott

La floraison apparaît de l'été à l'automne, selon le climat. Elle se compose de petites fleurs bleues, réunies par 3 à 7 en bouquets terminaux.

Autres espèces de Ceratostigma présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Lorsque l'on embauche un jardinier, il faut embaucher un homme. Les femmes sont désastreuses dans ce domaine... si on en croit l'anglaise Ellen Willmott (1858-1934).

Élevée par un père passionné de jardinage, Ellen Willmott grandit avec une passion viscérale pour les plantes. Jeune trentenaire, elle hérite de sa grand-mère et devient richissime. Quelques années plus tard, la fortune de son père viendra s'ajouter. Cet argent, elle le consacre entièrement aux plantes, le domaine familial de 13ha et quelques autres propriétés deviennent de sublimes jardins botaniques. Elle fait travailler une centaine de jardiniers, avec la politique controversée (malgré l'époque) de ne jamais recruter de femme.

Mais elle ne s'arrête pas là, investissant aussi des sommes colossales dans des expéditions en Chine et au Moyen-Orient. Grâce à elle, de nombreuses plantes sont découvertes, comme le Ceratostigme de Willmott qui fait partie de la soixantaine de plantes à porter son nom.

Photos du Ceratostigme (Ceratostigma willmottianum)

Source des images: Wikimédia

Produit correspondant

Par , publié sur jardin-secrets.com le 29-07-2015

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)

Ce site utilise des cookies