Chêne vert (Quercus ilex)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Chêne vert

Chêne vert
En résumé
  • Port: arrondi
  • Hauteur: grande (15 à 20 m)
  • Feuillage: persistant
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps
  • Couleur: jaune
  • Rusticité: très rustique (-15°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: oui

Genre: Quercus
Espèce: ilex
Famille: Fagacées
Origine: Afrique du nord, Asie mineure, Europe (bassin méditerranéen)

Le Chêne vert est un arbre au port dense et arrondi et au feuillage persistant. D'une croissance lente (moyenne les premières années), il mesure de 15 à 20 mètres de haut pour un étalement de 10 à 15 mètres.

Le saviez-vous ?

Le genre compte environ 600 espèces d'arbres et d'arbustes.
Les fruits (glands) du Chêne vert sont riches en amidon, protéine, minéraux, vitamine et matière grasse. Ils ont fourni à l'homme sa nourriture pendant des siècles. Toutefois, ces glands non mûrs et les jeunes pousses de l'arbre sont toxiques par ingestion.
C'est un arbre caractéristique des forêts méditerranéennes. Il est très convoité pour son bois de chauffage.

Culture et entretien du Chêne vert

La plantation s'effectue en automne. Choisissez bien son emplacement car son enracinement est profond et étalé.
Le Chêne vert tolère tous les types de sol. Il apprécie le calcaire.
Son emplacement dans votre jardin doit être ensoleillé ou mi-ombragé.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. Le Chêne vert est très rustique est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -15°C. Il supporte très bien les embruns, le vent ainsi que la sécheresse une fois qu'il est bien installé.
De même, il tolère bien la taille. Il redémarre de souche avec plusieurs rejets et forme des taillis avec le temps.

Multiplication du Chêne vert

Floraison du Chêne vert

La floraison apparaît au printemps. Les fleurs mâles sont de chatons jaunes pendants et les femelles, jaunes également, sont groupées par deux ou trois à l'aisselle des feuilles des jeunes rameaux.

Autres espèces de Quercus présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

En 1808 dans le Vaucluse, Joseph Talon (1793-1873) plante plusieurs glands de Chênes verts dans l'une de ses terres. Une dizaine d'années plus tard, une belle surprise l'attend: l'un de ses cochons y découvre plusieurs kilos de truffes noires.

À cette époque, la truffe est déjà un champignon très recherché. Néanmoins, on ignore comment créer les conditions pour qu'elle pousse. Avec sa récolte imprévue, Joseph Talon est convaincu qu'une abondance de Chênes verts garantit la présence de truffes, il achète donc plusieurs terres et y fait pousser des Chênes verts. Cet investissement fera de lui un homme riche.

Au départ, personne ne sait comment il fait pour avoir aussi facilement autant de truffes. Mais son astuce sera découverte et le Vaucluse va se recouvrir de Chênes verts... ce qui finalement n'inquiète pas outre mesure Joseph Talon, car la plupart de ces nouveaux trufficulteurs sont TRÈS impatients et n'envisagent pas d'attendre des années pour enfin récolter. En plus de toujours vendre des truffes, Joseph Talon se met donc à vendre des "plants mycorhizés". L'air de rien, la trufficulture est née.

Photos du Chêne vert (Quercus ilex)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8+39Photo 9Photo 10Photo 11Photo 12Photo 13Photo 14Photo 15Photo 16Photo 17Photo 18Photo 19Photo 20Photo 21Photo 22Photo 23Photo 24Photo 25Photo 26Photo 27Photo 28Photo 29Photo 30Photo 31Photo 32Photo 33Photo 34Photo 35Photo 36Photo 37Photo 38Photo 39Photo 40Photo 41Photo 42Photo 43Photo 44Photo 45Photo 46Photo 47

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 30-10-2015

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).