jardin-secrets.com

Cornouiller blanc (Cornus alba)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Cornouiller blanc

En résumé
  • Port: buissonnant
  • Hauteur: moyenne (1,80 à 3 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: blanc
  • Rusticité: très rustique (-30°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: non

Genre: Cornus
Espèce: alba
Famille: Cornacées
Origine: Asie

Le Cornouiller blanc est un arbuste au port buissonnant et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, il mesure 1,80 à 3 mètres de haut pour environ le double en largeur.

Le saviez-vous ?

Le genre compte environ 50 espèces d'arbres, d'arbustes et de plantes vivaces.
Le Cornouiller blanc est très décoratif de par son feuillage (parfois panaché chez certains cultivars), son bois coloré en hiver et ses baies blanches.
Il est idéal en haie libre, massif arbustif, sujet isolé ou en potée.
Ses tiges rouges entrent dans la composition de bouquets et dans l'Ikébana, un art floral japonais.

Culture et entretien du Cornouiller blanc

La plantation s'effectue en hiver pour les sujets en racines nues ou en automne ou printemps pour les sujets en contenant.
Le sol de votre jardin doit être riche, frais et acide, neutre ou calcaire.
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Cornouiller blanc est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -30°C.
Si vous souhaitez que les rameaux gardent une belle couleur vive, taillez-les sévèrement en fin d'hiver. Le vieux bois a tendance à devenir gris avec le temps.

Multiplication du Cornouiller blanc

Floraison du Cornouiller blanc

La floraison apparaît en fin de printemps / début d'été. Elle se compose de petites fleurs blanches, étoilées et nectarifères, réunies en corymbes.
Les baies apparaissent de juillet à octobre. Elles sont blanches et de la taille d'un petit pois.

Autres espèces de Cornus présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Alors qu'en Occident une composition florale est une mise en valeur des fleurs, au Japon il s'agit d'un art global appelé "Ikebana".

Le contenant, les feuilles, branches, tiges et fleurs doivent former un ensemble artistique, équilibré et harmonieux. Les tiges rouges du Cornouiller blanc sont par exemple très prisées pour donner de la couleur. De plus, des critères précis basés sur l'asymétrie, l'espace et la profondeur régissent la structure. L'Ikebana n'est toutefois pas un art figé, il se décline en plusieurs courants (Rikka, Seika, Shinseika, Moribana etc.) aux vocations souvent différentes (intérieur, extérieur, décoration de tous les jours ou festive, simplicité ou sophistication).

Réservé aux classes sociales supérieures à l'origine, l'Ikebana est un art qui a commencé à se démocratiser au XVe siècle. Il explose au XIXe grâce à l'apparition du "Moribana", un style plus accessible à destination des jardins, provoquant le déclin de certaines écoles traditionnelles aux innombrables règles, comme le Rikka. L'Ikebana s'est d'ailleurs démocratisé au point de devenir l'une des compétences qu'une japonaise se devait d'avoir pour se marier, comme la cuisine ou la couture. Ce n'est plus un impératif aujourd'hui pour ces demoiselles... mais tout de même encore un atout.

Photos du Cornouiller blanc (Cornus alba)

Source des images: Wikimédia

Produit correspondant

Par , publié sur jardin-secrets.com le 16-09-2016

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)

Ce site utilise des cookies