Ibicella (Ibicella lutea)

Plantes carnivores > Ibicella

Ibicella
En résumé
  • Port: érigé, étalé
  • Exposition: ensoleillée
  • T°C: plante annuelle
  • Sol: drainant, humide
  • Piège: passif (glue)
  • Difficulté: facile

Genre: Ibicella
Espèce: lutea
Famille: Pédaliacées
Origine: Brésil

Les plantes carnivores du genre Ibicella sont simples à cultiver. Elles doivent leur surnom de « griffes du diable » aux gousses contenant des graines qu'elles produisent après leur floraison.

Les feuilles dégagent une odeur désagréable de viande en putréfaction lorsqu'on les touches ; les animaux domestiques ont donc une forte tendance à vouloir les grignoter.

Son port s'apparente à celui d'un Géranium.
Ces plantes carnivores peuvent atteindre 1m d'envergure à la fin de l'été, prévoyez donc de la place !
L'Ibicella est la seule plante carnivore qui peut être plantée dans le jardin, directement en pleine terre sous notre climat mais sa culture en pot reste possible.
Attention tout de même: c'est une plante annuelle, elle mourra donc après sa floraison, à la fin de l'été.

Multiplication de l'Ibicella

Entretien de l'Ibicella

Le sol doit être drainant, que vous ayez choisi de planter votre Ibicella en pleine terre ou en pot.

L'Ibicella n'aime pas manquer d'eau ni que son pied baigne dedans. Gardez le pied humide en arrosant régulièrement à l'eau de pluie ou déminéralisée de préférence (de l'eau courante convient aussi, cette plante carnivore n'est pas très exigeante sur ce point).

Concernant les températures et le taux d'humidité, cela n'a pas d'importance. Rappelez-vous juste que c'est une plante annuelle estivale et que donc, elle est gélive.

L'exposition doit être très lumineuse, le plein soleil étant l'idéal.

Ennemis de culture de l'Ibicella

Plante carnivore résistante, peu sensible à d'éventuelles attaques.

Fonctionnement du piège de l'ibicella

L'Ibicella est entièrement recouvertes de gouttelettes de glu.
Le soleil se reflétant dans les gouttelettes attire de loin les insectes qui pensent voir de la rosée.

Aussitôt que la proie se pose sur une feuille, elle y est définitivement engluée et le processus de digestion se met en marche.
C'est un piège passif, aucun mouvement de la plante carnivore n'est à observer.

Photos de l'Ibicella (Ibicella lutea)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 12-07-2013

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).