Boutique en ligne
Rose trémière en mélange de coloris (fleurs simples)

10.90 €Afficher
Marguerite naine 'Snow Lady'

10.90 €Afficher
Tuteur parapluie simple

70.30 €Afficher

Faire son compost

L'abri de jardin idéal

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Faire ses purins de plantes

Installer une serre

Jardin des simples

Jardins > Jardin des simples

  1. Introduction
  2. Conception d'un jardin des simples
  3. Quelles plantes choisir pour un jardin des simples ?

Jardin des simples

Le jardin des simples, ou jardin médicinal, est un jardin composé de plantes médicinales.
Dans la Rome Antique, on cultivait beaucoup les plantes médicinales pour se soigner, c'était d'ailleurs le travail de plusieurs professionnels. Après la chute de l'Empire romain, ce sont les moines qui ont perpétué cette tradition en cultivant ces plantes dans les jardins des monastères, créant ainsi les jardins des simples.
Les « simples » désignaient ces plantes médicinales dont on pensait qu'elles étaient constituées d'une seule substance (donc simples, peu complexes).

Après la révolution industrielle, l'industrie pharmaceutique a peu à peu abandonné l'utilisation des plantes dans la fabrication des remèdes.

Conception d'un jardin des simples

Le jardin des simples, dans le monastère, était généralement situé proche de l'infirmerie, de l'apothicairerie ou du cloître.
Il se présentait le plus fréquemment sous forme de carrées de terre surélevés où l'on plantait différentes variétés de plantes.
Ces jardins sont souvent agrémentés d'allées balisées, de bancs et d'une fontaine en leur centre.

Quelles plantes choisir pour un jardin des simples ?

Dans un jardin des simples, on cultive des plantes condimentaires qui, pour certaines, ont aussi des vertus médicinales comme le thym, la sauge et la mélisse.

Le jardin des simples d'un monastère ne suffisait pas à lui seul à couvrir les besoins des moines car ce jardin servait aussi à soigner les nécessiteux. Il était donc fréquent que les moines aillent cueillir des plantes médicinales sauvages aux alentours.
De même, généralement, les moines cultivaient les espèces endémiques à leur région mais pratiquaient des échanges entre d'autres monastères pour varier les espèces.

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

que dire ??? tout est dit ...tout simplement !!! etape de tous voyageurs se rendant a Fontainebleau sur les traces historiques de l'Empereur !! et de touts les amateurs de nature qui ont adopté la religion Bio bruno | 27-02-2015 à 23:43:39 | Répondre

On a essayé pour vous
Pulvérisateur HOZELOCK 1,5L - Bakker
Annonceur
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Zelkova de Crète
  • Jujubier de Maurice
  • Faux jasmin
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Cactées et plantes grasses
  • Cephalocereus palmeri
  • Austrocylindropuntia vestita
  • Adenium multiflorum
Plantes à massif
  • Arum de Palestine
  • Asphodèle-cerise
  • Amsonie ciliée
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Plantes vertes et fleuries
  • Anthurium scherzerianum
  • Allamanda à feuilles de laurier
  • Aeschynanthus pulcher
Potager
  • Haricot d'Espagne
  • Chou romanesco
  • Piment Jalapeno
Rosiers
  • Rosier 'Fluorescent'
  • Rosier 'Centenaire de Lourdes'
  • Rosier 'Claude Monet'