Paillage

Fiches pratiques > Paillage

Paillage

Le paillage a plusieurs buts lors de la mise en place d'une plantation dans un jardin.

Le paillage, pourquoi ?

Tout d'abord, il sert à réduire la prolifération de « mauvaises herbes ». Il permet également de garder, au pied des arbustes ou des plantes, une bonne humidité et limite donc les interventions d'arrosage. Il sert aussi de « garde-manger » pour la plante car, avec le temps, la matière composant le paillage se décompose et fortifie celle-ci.
De plus, le paillage est souvent esthétique et sert aussi à créer des allées entre les massifs (ou entre les rangs de plantation dans le potager).

Le paillage, comment ?

Tout simplement, il suffit, après la plantation, de disposer 5 à 10 centimètres de ce paillage (cela dépend de la matière utilisée) au pied des végétaux, ou libre à soi de constituer des bandes couvertes de paillage, comme bon vous semble !

Le paillage, oui, mais lequel ?

Le paillage avec de l'écorce de pin maritime est un très bon paillage. Légèrement acide, il limite considérablement les pousses d'adventices.
Constitué d'éléments assez grossiers, il permet d'instaurer un climat méditerranéen aux pieds de vos massifs.

Le paillage « mulch » est obtenu par le broyage de graminées comme le miscanthus. Il est très à la mode de par sa couleur sympathique.
Plus fin que l'écorce de pin, il faut en mettre une bonne épaisseur et le renouveler tous les deux ans car, avec la pluie, il a tendance à se tasser.

Le paillage pouzzolane. Caché sous ce drôle de nom, on trouve en fait le résultat du broyage d'une roche volcanique de couleur marron-noir. Aucun renouvellement n'est à effectuer. Par contre, ce type de paillage n'apporte rien aux végétaux.


Paillage avec de l'écorce de Pin.


Paillage « mulch »


Paillage pouzzolane

Par , publié sur jardin-secrets.com le 29-07-2013

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).