Jardin Secrets
Commenter

Sagine subulée (Sagina subulata)

Jardin Secrets > Plantes à massif > Sagine subulée

Sagine subulée

En résumé

Genre: Sagina
Espèce: subulata
Famille: Caryophyllacées
Origine: Europe

La Sagine subulée est une plante vivace au port tapissant et étalé et au feuillage persistant. D'une croissance rapide, elle mesure 5 à 20 cm de haut.

Le saviez-vous ?

Le genre compte une vingtaine d'espèces de plantes annuelles ou vivaces.
La Sagine subulée est un excellent couvre-sol, idéale pour combler les espaces entre les dallages ou sous le couvert des haies et des massifs. On peut également l'utiliser pour créer une pelouse où l'on ne circule pas car elle ne supporte pas le piétinement.

Culture et entretien de la Sagine subulée

La plantation s'effectue au printemps ou en automne.
Le sol de votre jardin doit être bien drainé, riche et humide.
L'exposition n'a pas d'importance. La Sagine subulée tolère aussi bien le plein soleil que l'ombre ou la mi-ombre.
Il y a peu d'entretien à prévoir. La Sagine subulée est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -30°C. Elle ne supporte pas la sécheresse.
Arrosez-la régulièrement durant les périodes de sécheresse et de forte chaleur.

Multiplication de la Sagine subulée

Floraison de la Sagine subulée

La floraison apparaît du printemps à l'été. Elle se compose d'une multitude de petites fleurs blanches solitaires.

sagine-subulee-1

sagine-subulee-2

Boutique en ligne

Publié par Claire Geslot sur Jardin Secrets le 30-07-2021

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

On la trouve spontanément un peu partout: dans les jardins, les parcs, mais aussi le long des rues en villes, entre les dalles ou dans les joints entre asphalte et bordures de trottoir, où elle est protégée du piétinement. Les petites rosettes de l'année ou les coussins s'implantent facilement sur une terre humide, surtout en saison un peu pluvieuse (printemps, automne), ce qui lui laisse le temps de s'enraciner. Ensuite, elle se développe toute seule et assez rapidement. Elle demande un désherbage régulier, surtout au début, mais une fois installée, il n'a a plus grand-chose qui parvienne à s'enraciner à travers, à part quelques pissenlits et graminées, mais le désherbage est rapide et agréable, comme enlever les peluches d'un tapis. Mais surtout, son gros avantage à mon sens, c'est que contrairement à des couvre-sols tapissants comme l'helxine ou le dichondra, elle se ressème spontanément, formant rapidement de nouveaux coussins. S'ils se forment où on ne les désire pas, il suffit de les retirer (l'enracinement est très superficiel) et de les replanter ailleurs pour obtenir rapidement (un an ou deux selon la densité) un tapis bien vert et uniforme.
Au début j'en avais très peu, mais je lui ai laissé une zone où se développer, qui s'est étendue peu à peu, et j'en ai acheté pour accélérer le processus. La grosse sécheresse de l'été dernier (2022) en a fait crever un peu, mais dans l'ensemble elle a bien résisté sans arrosages réguliers (même au Pays Basque il n'a quasiment pas plu pendant 4 mois), puis elle est repartie, et cet hiver et au printemps, une multitude de graines de l'an dernier ont germé et il y a l'embarras du choix pour en implanter ailleurs et augmenter la surface couverte. Elle se mélange bien à la mousse et à l'helxine dans les zones ombragées et forme un beau tapis vert où il n'a presque plus de désherbage à faire. Mais elle pousse aussi sur des terrasses au soleil et se porte à merveille alors que l'helxine résiste moins bien au plein soleil (et bien sûr à la sécheresse), mais grille aussi au gel (même si elle repart ensuite), alors que la sagine résiste bien à l'un comme à l'autre. Bref, pour moi, c'est un couvre-sol idéal, esthétique et rustique. Il est vrai qu'elle supporte mal le piétinement, mais des pas japonais permettent d'y aménager des cheminements pour circuler sans l'endommager. Par contre, à éviter pour le terrain de jeu des gosses, elle n'y survivra pas.

Fred | 19-05-2023 à 01:00:47 | Répondre