jardin-secrets.com

Sceau de Salomon humile (Polygonatum humile)

Plantes à massif > Sceau de Salomon humile

En résumé
  • Port: touffu, érigé
  • Hauteur: moyenne (15 à 30 cm)
  • Exposition: mi-ombragée, ombragée
  • Floraison: printemps
  • Couleur: blanc
  • Rusticité: très rustique (-35°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Polygonatum
Espèce: humile
Famille: Liliacées
Origine: Chine, Sibérie, Corée, Japon

Le Sceau de Salomon humile est une plante vivace à souche tubéreuse, au port touffu et érigé et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, il mesure 15 à 30 cm de haut.

Le saviez-vous ?

Le genre compte une trentaine d'espèces de vivaces.
Le Sceau de Salomon humile est une plante toxique par ingestion dans son ensemble, en particulier ses baies qui peuvent provoquer des troubles digestifs et cardiaques.
Cette vivace rustique de sous-bois est très décorative mais demande beaucoup de place pour s'épanouir.
Il fut nommé ainsi en référence à la marque que laisse les tiges sur les tubercules. Cette dernière ressemble à l'anneau magique du roi Salomon.

Culture et entretien du Sceau de Salomon humile

La plantation s'effectue au printemps ou en automne.
Le sol de votre jardin doit être frais, riche et acide, neutre ou calcaire.
L'exposition doit être ombragée ou mi-ombragée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Sceau de Salomon humile est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -35°C.
Rabattez les tiges au ras du sol en automne. Cette plante reste en repos végétatif tout l'hiver.

Multiplication du Sceau de Salomon humile

Floraison du Sceau de Salomon humile

La floraison apparaît au printemps. Elle se compose de nombreuses petites fleurs blanches tubulaires pendantes, légèrement parfumées.
Vient ensuite l'apparition des baies globuleuses toxiques, vertes puis noires à maturité.

Autres espèces de Polygonatum présentes sur le site:

Photos du Sceau de Salomon humile (Polygonatum humile)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 05-09-2019

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)

Ce site utilise des cookies