Bourrache naine (Borago pygmaea)

Plantes à massif > Bourrache naine

Bourrache naine
En résumé
  • Port: touffu, érigé
  • Hauteur: moyenne (30 cm)
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: été / automne
  • Couleur: bleu
  • Rusticité: très rustique (-20°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Borago
Espèce: pygmaea
Famille: Boraginacées
Origine: Moyen-Orient, Europe

La Bourrache naine est une plante vivace au port touffu et érigé et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, elle mesure jusqu'à 30 cm de haut.

Le saviez-vous ?

Le genre compte trois espèces de plantes annuelles et vivaces.
La Bourrache naine a une vie assez brève, bien que vivace. Toutefois, elle se ressème spontanément et peut coloniser un lieu où elle se plaît. C'est une plante idéale comme couvre-sol en massif, bordure, rocaille ou sous-bois.

Culture et entretien de la Bourrache naine

La plantation s'effectue au printemps, après les derniers risques de gel. Espacez les plants d'environ 30 cm.
Le sol de votre jardin doit être léger, frais et bien drainé.
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. La Bourrache naine est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -20°C.
Arrosez le pied à la plantation et une fois bien implanté, il est inutile de procéder à d'autres arrosages.

Multiplication de la Bourrache naine

Floraison de la Bourrache naine

La floraison apparaît de l'été à l'automne, selon le climat. Elle se compose de petites fleurs bleues en clochettes.

Autre espèce de Borago présente sur le site:

Par-delà le jardinage

La Bourrache fut longtemps considérée comme une plante aphrodisiaque. D'ailleurs, selon le guide "Plantes et magie noire" de l'Abbaye de Royaumont, elle "donne de l'assurance et de la hardiesse". Qu'en termes élégants, ces choses-là sont dites !

On y apprend aussi que la Jusquiame noire "contribue beaucoup à donner de l'amour et à se servir du coït" ou encore que la Sarriette des jardins est associée à la luxure et qu'elle "tient effectivement ses promesses !".

Les Abbayes, ce n'est plus ce que c'était...

Par , publié sur jardin-secrets.com le 27-03-2018

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).