jardin-secrets.com

Culture des plantes grimpantes

Fiches pratiques > Culture des plantes grimpantes

Culture des plantes grimpantessource

Les plantes grimpantes (ou les arbustes grimpants) sont très appréciées dans un jardin. Elles sont extrêmement décoratives grâce à leur feuillage et à leur floraison généralement abondante.

Les plantes grimpantes ont un avantage non négligeable: elles peuvent couvrir une surface verticale rapidement et joliment, tout en occupant peu de surface au sol. C'est pourquoi on les retrouve aussi bien dans les jardins de grande et de moyenne tailles que dans les jardins de petite taille. Certaines espèces peuvent même être cultivées en pot pour orner les terrasses et les balcons.

De la plantation à l'entretien courant, voici quelques conseils généraux sur la culture des plantes grimpantes.

Plantation des plantes grimpantes

Les plantes grimpantes sont généralement vendues en conteneur. Vous pouvez donc les planter toute l'année, à l'exception des périodes de forte chaleur et de gel. On préfère généralement les planter en automne ou au printemps. Les plantes grimpantes demandent habituellement une exposition ensoleillée, à l'exception des Chèvrefeuilles et des Lierres qui peuvent tolérer une situation ombragée.

Lorsque vous avez choisi l'emplacement pour planter votre plante grimpante, creusez un trou d'au moins 50 cm en tout sens, en ameublissant bien la terre. Ajoutez ensuite un peu de fumier ou de compost. Couvrez cette couche d'un peu de terre afin d'éviter que les racines se trouvent directement en contact avec le fumier ou le compost. La distance de plantation pour les plantes grimpantes plantées en groupe varie selon les espèces. Conformez-vous aux descriptifs des espèces choisies pour leur laisser assez d'espace.
Pour la suite, tout dépend du conditionnement de l'arbuste que vous aurez acheté: en racines nues, en conteneur ou en motte.
Avant la plantation, retirez le conteneur et trempez la motte dans de l'eau pendant quelques minutes. Creusez le trou de plantation et disposez au fond une couche de fumier ou de compost et recouvrez-la d'un peu de terreau et de terre. Placez ensuite la plante grimpante dans le trou sans trop l'enterrer. Comblez le trou de terre en formant une cuvette et tassez doucement pour ne pas détruire la motte. Pour finir, arrosez copieusement.

Attention, les Clématites demandent une plantation un peu plus particulière. Cette dernière vous sera expliquée dans un prochain article.

Entretien des plantes grimpantes

Une fois la plantation faite, il va falloir prendre soin de votre plante grimpante.
Durant toute la vie de votre plante grimpante, il faudra veiller à l'arroser régulièrement, surtout en période de sécheresse. De temps en temps, binez le sol à son pied afin que l'eau d'arrosage et de pluie pénètre bien dans la terre.
Les plantes grimpantes n'ont pas besoin d'apports d'engrais. Toutefois, si votre sol est très pauvre, il faudra quand même leur en apporter au moins une fois par an.

Taille des plantes grimpantes

Au moment de la plantation, il est important de tailler court votre plante grimpante à 20 ou 30 cm de sol, sauf pour les Clématites et les Passiflores.
Par la suite, les tailles en cours d'année de plantation et les tailles des années suivantes dépendent des espèces que vous avez choisies. Renseignez-vous sur les besoins de taille de chaque espèces.

Palissage des plantes grimpantes

L'une des caractéristiques de la culture des plantes grimpantes est le palissage. Ce dernier consiste à fixer la plante sur un support, naturel ou non, pour l'aider à s'y accrocher et à y grimper.
Procurer à vos plantes grimpantes un support. Cela peut être un support naturel comme un mur, un muret, un grillage... mais vous pouvez aussi choisir un support artificiel comme un treillage à fixer sur un mur, des arceaux métalliques, une tonnelle? Une fois le support choisit, fixez votre plante grimpante sur ce dernier avec des liens souples (type raphia). Il ne faut pas trop serrer les branches avec le lien au risque qu'elles s'étranglent en grossissant.

Certaines plantes grimpantes se fixent seules sur leur support grâce à des crampons ou des vrilles. C'est le cas de certaines espèces de Vigne vierge, du Lierre et de certaines espèces de Bignone. Durant les deux premières années qui suivent la plantation, il faudra quand même leur donner un petit coup de main pour qu'elles s'accrochent correctement au support, en guidant leurs tiges volubiles sur ce dernier.

Par , publié sur jardin-secrets.com le 17-02-2018

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer