Formes palissées des arbres fruitiers

Fiches pratiques > Formes palissées des arbres fruitiers

Formes palissées des arbres fruitierssource

Comme nous l'avons vu dans un précédent article, il existe diverses formes d'arbres fruitiers. Ces formes peuvent être classées en deux catégories: les formes libres et les formes palissées.

Les formes palissées sont créées par l'homme grâce à des techniques de taille particulière. Les arbres fruitiers formaient ainsi sont de petite taille, très esthétique et conviennent bien aux petits jardins. L'air et la lumière circulent bien entre leurs branches et les fruits apparaissent dès la première ou deuxième année (un peu plus lorsque la forme est complexe).
Par contre, ces formes demandent un gros travail de taille et de palissage au fur et à mesure de leur croissance. La production fruitière est réduite par rapport aux formes libres.

Voyons ici les différentes formes palissées les plus courantes des arbres fruitiers.

Cordon

© patrick janicek

C'est une forme très utilisée pour les vignes mais qui peut également être utilisée pour des pommiers ou des poiriers de vigueur moyenne.
Son installation est simple, il suffit d'un fil de fer tendu. Sur ce dernier, on palisse une (cordon simple) ou deux (cordon double) branches horizontalement. La forme en cordon a l'avantage de réduire l'espace entre les pieds.

Palmette en U simple et double

source

La palmette en U simple donne la forme d'un diapason à l'arbre fruitier. Le tronc, d'environ 30 cm de haut, se sépare en deux branches charpentières verticales.

La palmette en U simple est une forme plutôt réservée à des pommiers, des poiriers, des pêchers ou des abricotiers.

La palmette en U double repose sur le même principe que la palmette en U simple, mais ce coup-ci, doublée. Le tronc d'environ 20 cm de haut se sépare en deux branches charpentières, elles-mêmes se re-séparant en deux autres branches charpentières.

La palmette en U double est une forme qui concerne quant à elle les pêchers, poiriers et pommiers.

Palmette verrier

© galen parks smith

La palmette verrier et une forme très esthétique mais aussi compliquée.
Le tronc de 20 cm de haut forme un U central à l'extrémité, entouré de deux autres branches charpentières formant également un U.
Cette forme se destine aux pommiers, poiriers et cerisiers.

Palmette oblique

source

La palmette oblique est également très esthétique. Le tronc mesure 30 cm de haut. Des branches charpentières partent de ce dernier en suivant un angle de 45°.
Cette forme permet de ralentir la sève et offre une meilleure fertilité. Elle est surtout destinée aux pommiers, kiwis et poiriers.

Nota: Il existe d'autres formes plus complexes et moins courantes comme la palmette éventail ou la palmette à la diable.
Dans l'absolu, lorsque l'on maîtrise l'art de la taille en arboriculture, on peut donner n'importe quelle forme à un arbre fruitier. Tout est dans la technique et le savoir... Mais attention, les différentes formes existantes ne peuvent pas s'appliquer à tous les arbres fruitiers. Il faudra choisir la forme en fonction de l'espèce.

Par , publié sur jardin-secrets.com le 04-03-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

 
Nouveautés
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer