Jardin Secrets
Index A-Z

Heliamphora (Heliamphora heterodoxa)

Jardin Secrets > Plantes carnivores > Heliamphora

En résumé
  • Port: érigé
  • Exposition: ensoleillée
  • T°C: stable (12 à 24°C)
  • Sol: humide
  • Piège: passif (urnes)
  • Difficulté: moyenne
  • 2 articles similaires

Genre: Heliamphora
Espèce: heterodoxa, nutans ou minor
Famille: Sarracéniacées
Origine: Guyana, Venezuela

L'Heliamphora n'est pas dans les plantes carnivores les plus difficiles à cultiver. En respectant bien les conditions de culture adéquates, vous parviendrez à la garder longtemps.
Les espèces citées au-dessus font partie des plus tolérantes du genre.

Les Héliamphora sont des plantes rhizomateuses dont les feuilles sont enroulées en forme d'outre surmontées d'une cuillère produisant du nectar.

Multiplication des Héliamphora

Le semis est à déconseiller car la germination est particulièrement difficile avec ces plantes carnivores.

Entretien des Héliamphora

L'humidité doit être constante pour éviter une déformation des urnes. L'idéal est de disposer sous le pot une soucoupe avec un peu d'eau de manière constante. En plus de la soucoupe, vaporisez deux fois par jour la surface du terreau.
Les urnes de la plante carnivore doivent toujours contenir de l'eau et elles se vident naturellement assez rapidement. Veillez à les remplir tous les jours avec de l'eau déminéralisée.
L'hiver, arrêtez les vaporisations mais gardez le système de la soucoupe.

Une température stable toute l'année comprise entre 12 et 24°C est correcte. L'idéal étant, si possible, de faire descendre la température aux alentours de 4°C la nuit et de ne pas dépasser les 26°C le jour. Ne pas planter en pleine terre dans votre jardin si votre climat régional ne s'y prête pas.

Les Héliamphora ont besoin d'une exposition très lumineuse mais pas de soleil direct qui risquerait de trop faire grimper la température à leur pied.

L'observation de votre plante carnivore reste le meilleur moyen de savoir si les conditions de culture lui conviennent.
Si les urnes sèchent, c'est qu'elles ont ou ont eu un manque d'eau en leur sein.
Si les nouvelles urnes sont mal-formées ou petites c'est que la plante ne dispose pas d'une humidité suffisante.
Si la plante est peu colorée ou que les nouvelles urnes possèdent une petite cuillère à nectar c'est le signe d'un manque de lumière.

Ennemis de culture des Héliamphora

Pucerons, cochenilles et botrytis (ce dernier pouvant être prévenu par une bonne aération autour de la plante).

Fonctionnement du piège des Héliamphora

Les feuilles en forme d'urne des Héliamphora constituent le piège de la plante carnivore.

La petite cuillère surplombant l'urne produit du nectar qui va attirer les insectes. Les parois de l'urne étant glissantes, les proies qui viendront goûter le nectar finiront par glisser pour tomber directement au fond de l'urne sans pouvoir en sortir.
Elles seront ensuite digérées par les enzymes contenus dans le liquide au fond de l'urne.

heliamphora-1

heliamphora-2

Boutique en ligne

Plante carnivore : Sarracenia leucophyllaPlante carnivore : Sarracenia leucophylla
La Sarracenia leucophylla fait partie des espèces de plantes carnivores qui possèdent une floraison absolument spectaculaire. En effet, à partir...
Cartouche de gaz HOZELOCK 600 mlCartouche de gaz HOZELOCK 600 ml
Convient au canne de désherbage à cartouche de marque Hozelock et Berthoud. Capacité de 600ml offrant 3h d'autonomie en utilisation...
Genévrier 'Mint Julep'Genévrier 'Mint Julep'
Le genévrier 'Mint Julep' forme un bel arbuste au port évasé. De croissance vigoureuse, ses rameaux arqués et élégants sont...

Galerie

Publié par sur Jardin Secrets le 24-07-2013

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)


Il y a 10 ans, j'avais acheté un pied d'Heliamphora lors d'une expo-vente d'orchidées dans la région lyonnaise. Ma plante a été placée dans un pot de sphaigne maintenue toujours mouillée.
J'ai regroupé 5 ou 6 plantes carnivores dans un pot que j'arrose avec de l'eau de pluie. Le Nepenthes et les Droseras sont là depuis 15 ans.
Lorsque je pars en voyage, une amie botaniste joue le rôle de nounou-photographe.
Après les grosses chaleurs de l'été, nous avons eu le plaisir de distinguer 2 hampes florales à la croissance très lente. La première fleur vient de s'épanouir.
Voici quelques photos.
Une interrogation: sur la même tige florale, partant de la base, une petite cupule verdâtre, sans pétales, renferme un organe inconnu en forme de petit bâton rougeâtre.
Qu'est ce ? J'ai vu des insectes, abeilles, guêpes et petits papillons, tourner autour.
Merci pour la réponse.


jOSY | 23-11-2022 à 12:50:48 |

Bonjour,

Je ne vais pas pouvoir répondre avec certitude à votre interrogation. Cette "fleur mystère" est possiblement une fleur "malformée" (cela arrive parfois chez les végétaux mais n'a aucune incidence). Il serait intéressant de continuer à observer cette fleur (si c'en est une) pour voir sa progression.
En tout cas, bravo pour vos soins, votre plante est superbe.

Admin | 23-11-2022 à 15:50:42 |

J'ajoute une photo de ma plante avec 3 fleurs ouvertes.


jOSY | 25-11-2022 à 18:11:58 |