jardin-secrets.com

Jasmin rose (Jasminum x stephanense)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Jasmin rose

En résumé
  • Port: buissonnant, grimpant, touffu
  • Hauteur: grande (6 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: rose
  • Rusticité: très rustique (-15°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: non

Genre: Jasminum
Espèce: x stephanense
Famille: Oléacées
Origine: Croisement horticole

Le Jasmin rose est un arbuste au port buissonnant, grimpant et touffu et au feuillage caduc. D'une croissance moyenne, il mesure jusqu'à 6 mètres de haut.

Le saviez-vous ?

Le genre compte 200 espèces d'arbustes et de lianes.
Le Jasmin rose est issu du croisement entre le Jasminum beesianum et le Jasminum officinale. Bien que d'origine horticole, il est possible de rencontrer cette espèce à l'état sauvage si les deux parents y poussent également côte à côte.
C'est un arbuste grimpant à palisser, idéal pour orner un mur, une palissade, un grillage, une tonnelle ou une pergola. Le parfum de ses fleurs n'est pas entêtant.

Culture et entretien du Jasmin rose

La plantation s'effectue au printemps afin de lui laisser le temps de s'installer avant l'hiver.
Le Jasmin rose tolère tous les types de sol avec une préférence pour les sols légers et riches.
Son emplacement dans votre jardin doit être ensoleillé ou légèrement ombragé dans les régions du sud. Abritez-le des vents froids et violents pour protéger la floraison.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. Le Jasmin rose est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -15°C.
Dans les régions aux hivers froids, protégez le pied avec un paillage et des tuiles.

Multiplication du jasmin rose

Floraison du Jasmin rose

La floraison apparaît du printemps à l'été, selon le climat. Elle se compose de petites fleurs roses tubulaires et étoilées, légèrement parfumées.
Les fruits sont des petites baies globuleuses noires.

Autres espèces de Jasminum présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

En 1920, Thomas Javit croise un Jasmin blanc (Jasminum officinale) et un Jasmin nid d'abeille (Jasminum beesianum). Originaire de Saint-Étienne, il appelle sa création "Jasmin stéphanois".

Thomas Javit est un obscur sur lequel on n'en sait pas davantage. Un certain Thomas Javit est parfois mentionné dans des revues de jardinage et d'horticulture (par exemple dans la "Revue horticole" en 1922) ou encore dans l'organigramme de la Société d'agriculture de la Loire en 1916, mais rien ne dit que ce n'est pas un homonyme.

Toujours est-il que le Jasmin stéphanois est ensuite commercialisé, parfois en tant que "Jasmin de Saint-Étienne", avec un succès qui en étonne plus d'un. Avec le temps, il est renommé Jasmin rose et devient l'un des Jasmins les plus populaires.

Par , publié sur jardin-secrets.com le 13-01-2017

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)

Ce site utilise des cookies