jardin-secrets.com

Julienne des dames (Hesperis matronalis)

© anneli salo
En résumé
  • Port: érigé
  • Hauteur: moyenne (60 à 120 cm)
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: blanc, rose, violet
  • Rusticité: très rustique (-35°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: oui

Genre: Hesperis
Espèce: matronalis
Famille: Brassicacées
Origine: Italie

La Julienne des dames est une plante vivace au port érigé et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, elle mesure 60 centimètres à 1,20 mètre de haut pour un étalement d'environ 25 centimètres.

Le saviez-vous ?

Le genre ne compte 60 espèces de plantes bisannuelles ou vivaces.
La Julienne des dames doit son nom latin, Hesperis, au grec « hesperos » qui signifie soir. Cela fait référence au parfum agréable qu'elle dégage en fin de journée.
Bien que vivace, elles est de vie brève mais se ressème spontanément abondamment.
Ses jeunes feuilles et ses fleurs sont comestibles. Les fleurs peuvent être utilisées dans les pots-pourris.

Culture et entretien de la Julienne des dames

La plantation s'effectue au printemps ou en automne. Espacez les plants de 30 à 45 centimètres.
Le sol de votre jardin doit être riche, frais et drainé.
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. La Julienne des dames est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -35°C.
Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure pour favoriser la floraison.

Multiplication de la Julienne des dames

Floraison de la Julienne des dames

La floraison apparaît du printemps à l'été. Elle se compose de petites fleurs simples, nectarifères et parfumées le soir. Selon les cultivars, on trouve aussi des fleurs semi-doubles et doubles dans des tons de blanc, rose, violet et pourpre.

© sb johnny

© xulescu g

Photos de la Julienne des dames (Hesperis matronalis)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 16-06-2016

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer