jardin-secrets.com

Lamier pourpre (Lamium purpureum)

Plantes à massif > Lamier pourpre

En résumé
  • Port: touffu, érigé
  • Hauteur: moyenne (10 à 40 cm)
  • Exposition: ensoleillée ou ombragée
  • Floraison: printemps / été / automne
  • Couleur: rose
  • Rusticité: très rustique (-25°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Lamium
Espèce: purpureum
Famille: Lamiacées
Origine: Europe, Afrique du nord

Le Lamier pourpre est une plante annuelle au port érigé et touffu et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, il mesure 10 à 40 cm de haut.

Le saviez-vous ?

Le genre compte environ 50 espèces de plantes annuelles ou vivaces.
Le Lamier pourpre doit son nom latin, Lamium, au grec « laïmos » qui désigne la gorge/le gosier. Cela fait référence à ses fleurs qui forment une gueule ouverte.
C'est une plante considérée comme une adventice, qui pousse en terrain cultivé ou non.
Les fleurs et les jeunes feuilles peuvent être consommées en salade. Dans les pharmacopées traditionnelles, ses fleurs étaient réputées pour leurs propriétés astringentes, diurétiques, expectorantes et cicatrisantes, entres autres. Ses feuilles étaient broyées afin de fabriquer un cataplasme pour soigner les blessures, les brûlures et les plaies.
Ses tiges dégagent une odeur poivrée que certains considèrent comme fétide.

Culture et entretien du Lamier pourpre

La plantation s'effectue au printemps.
Le sol de votre jardin doit être riche, léger et bien drainé.
L'exposition doit être ensoleillée ou ombragée.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. Une fois planté, le Lamier pourpre se débrouille seul. Il est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -25°C.

Multiplication du Lamier pourpre

Floraison du Lamier pourpre

La floraison apparaît du début du printemps à l'automne, selon le climat. Elle se compose de fleurs roses bilabiées, mellifères, réunies en verticilles axillaires.
Les fruits sont des akènes grisâtres, contenant des petites graines brunes.

Autres espèces de Lamium présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Ses feuilles étaient autrefois consommées cuites, le plus souvent en soupe, à l'image de l'Ortie. Le Lamier pourpre lui ressemble d'ailleurs un peu, sans l'effet urticant.

Son usage principal était toutefois surtout médicinal, la plante ayant, comme souvent avec les lamiacées, de multiples vertus. Dans le cas du Lamier pourpre, il s'agit principalement de propriétés antiseptiques et cicatrisantes.

Pour l'utiliser comme tel, ses feuilles étaient broyées et appliquées en cataplasme sur les plaies et les brûlures.

Photos du Lamier pourpre (Lamium purpureum)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 05-10-2017

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)

Ce site utilise des cookies