jardin-secrets.com

Plaqueminier d'Europe (Diospyros lotus)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Plaqueminier d'Europe

Plaqueminier d'Europe© zeynel cebeci
En résumé
  • Port: élancé, étalé
  • Hauteur: grande (10 à 12 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée
  • Floraison: été
  • Couleur: blanc
  • Rusticité: très rustique (-20°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: oui

Genre: Diospyros
Espèce: lotus
Famille: Ébénacées
Origine: Asie

Le Plaqueminier d'Europe est un arbre fruitier au port érigé et évasé et au feuillage caduc. D'une croissance lente, il mesure 10 à 12 m de haut.

Le saviez-vous ?

Le genre compte plusieurs centaines d'espèces d'arbres.
Le Plaqueminier d'Europe doit son nom latin, Diospyros, au grec « dios » qui signifie dieu / divin et à « puros » qui désigne le fruit. Cela fait référence aux fruits comestibles de certaines espèces du genre.
Comme son nom ne l'indique pas, il est originaire d'Asie mais fut introduit en Europe vers 1597.
Ses fruits sont comestibles mais peu sucrés. Il contiennent un tanin très astringent et son réputés pour leurs propriétés antiseptiques.

Culture et entretien du Plaqueminier d'Europe

La plantation s'effectue en automne. Choisissez bien son emplacement car il possède un enracinement profond.
Le sol de votre jardin doit surtout être riche et à tendance argileuse de préférence.
L'exposition doit être ensoleillée, à l'abri des vents.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. Le Plaqueminier d'Europe est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -20°C.
Vous pouvez éventuellement effectuer une taille de mise en forme en fin d'hiver mais cela n'est pas obligatoire.

Multiplication du Plaqueminier d'Europe

Floraison du Plaqueminier d'Europe

La floraison apparaît en été. Elle se compose de petites fleurs blanches nectarifères, apparaissant sur les rameaux de l'année précédente.
Les fruits apparaissent sur les pieds femelles. Ce sont des petits kakis oranges que l'on consomme blets.

© zeynel cebeci

© zeynel cebeci

Autres espèces de Diospyros présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Le kaki est un fruit dont la consommation est contraignante car il doit être très mûr (à la veille de commencer à pourrir), faute de quoi, amer et astringent, il est très désagréable à manger, même en ajoutant du sucre. Il faut donc savoir choisir le bon moment et ne pas attendre, tout un art. C'est la raison pour laquelle beaucoup le préfèrent séché, notamment les taïwanais, les chinois et les japonais, le séchage ayant la vertu de lui retirer son amertume et son astringence. Cela dit, le séchage n'est pas leur seule astuce...

Les japonais plongent par exemple les kakis dans un bain d'eau chaude avant de les manger, les industriels utilisent quant à eux des chambres remplies de gaz carbonique ou de vapeur d'éthanol dans lesquelles les kakis sont enfermés 24h. Les taïwanais les font macérer dans de l'alcool, les industriels utilisent plus volontiers de la chaux liquide, généralement entre 5 et 7 jours dans les deux cas.

Habituellement, le kaki consommé est le fruit du Diospyros kaki, mais celui du Diospyros lotus ou Plaqueminier d'Europe est très similaire, à ceci près qu'il est plus petit.

Photos du Plaqueminier d'Europe (Diospyros lotus)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 16-05-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer