Platycodon (Platycodon grandiflorus)

Plantes à massif > Platycodon

Platycodon
En résumé
  • Port: touffu, érigé
  • Hauteur: moyenne (40 à 60 cm)
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: bleu, violet
  • Rusticité: très rustique (-30°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Platycodon
Espèce: grandiflorus
Famille: Campanulacées
Origine: Extrême-Orient

Le Platycodon est une plante vivace à racine semi-tubéreuse, au port touffu et érigé et au feuillage caduc. D'une croissance moyenne, il mesure 40 à 60 centimètres de haut (plus pour certains cultivars) pour environ 30 à 40 centimètres de diamètre.

Le saviez-vous ?

Le Platycodon doit son nom au grec « platys » qui veut dire large et à « kodon » qui désigne une cloche.
Le genre ne compte que cette seule espèce mais dénombre plusieurs hybrides et cultivars.
La racine est utilisée en médecine chinoise contre la toux. En Corée, on la consomme traditionnellement mélangée à des épices.

Culture et entretien du Platycodon

La plantation s'effectue en automne ou au printemps. Choisissez bien son emplacement car il supporte mal d'être déplacé.
Le sol de votre jardin doit être drainé, riche et frais. Le Platycodon tolère les sols calcaires.
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Platycodon est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -30°C.
Supprimez les fleurs fanées et divisez la touffe tous les trois ou quatre ans pour rajeunir le pied. Tuteurez légèrement les pieds.
Le Platycodon démarre tard. Marquez son emplacement pour éviter de l'abîmer d'un cou de tondeuse, au printemps.

Multiplication du Platycodon

Floraison du Platycodon

La floraison apparaît à la fin du printemps ou au début de l'été, selon le climat. Elle se compose de grandes fleurs bleues ou violettes, à 5 pétales.

Autre espèce de Platycodon présente sur le site:

Par-delà le jardinage

Dans la cuisine coréenne traditionnelle, le doraji-muchim est une salade de racine de Platycodon.

On peut la préparer avec des racines de Platycodon fraîches ou déshydratées. Les racines déshydratées doivent tremper une douzaine d'heures pour retrouver leur élasticité. Les fraîches doivent être épluchées puis coupées en bâtonnets, qu'il est vivement conseillé de faire tremper 2h dans une eau salée (bien les rincer ensuite) pour diminuer leur amertume.

Le tout est ensuite mélangé avec une sauce très relevée à base de gochujang (pâte de piment), gochugaru (graines de piment), ganjang (sauce soja), ssalyeot (sirop de riz), sucre, sel, sagwa-shikcho (vinaigre de cidre), oignons verts, ail, bokkeun-kkae (graines de sésame) et chamgireum (huile de sésame).

Photos du Platycodon (Platycodon grandiflorus)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8+17Photo 9Photo 10Photo 11Photo 12Photo 13Photo 14Photo 15Photo 16Photo 17Photo 18Photo 19Photo 20Photo 21Photo 22Photo 23Photo 24Photo 25

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 11-01-2016

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).