Poirier de Callery (Pyrus calleryana)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Poirier de Callery

Poirier de Callerysource
En résumé
  • Port: élancé
  • Hauteur: grande (15 à 18 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps
  • Couleur: blanc
  • Rusticité: très rustique (-25°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: non

Genre: Pyrus
Espèce: calleryana
Famille: Rosacées
Origine: Chine

Le Poirier de Callery est un arbre au port élancé et conique et au feuillage caduc. D'une croissance moyenne, il mesure jusqu'à 15 à 18 m de haut.

Le saviez-vous ?

Le genre compte une trentaine d'espèces d'arbres et d'arbustes.
Le Poirier de Callery est une espèce dédiée à Joseph-Marie Callery, un missionnaire français qui fut, entre autre, secrétaire et interprète de Napoléon III.
C'est un arbre utilisé pour l'ornementation uniquement. Il est idéal en sujet isolé, massif arbustif, haie libre ou comme arbre d'alignement le long des rues.
Son fruit est comestible mais il est très aigre et sans intérêt gustatif (immangeable à cause de son mauvais goût).

Culture et entretien du Poirier de Callery

La plantation s'effectue en automne ou en hiver, en dehors des périodes de gel.
Le sol de votre jardin doit être riche, bien drainé et peu calcaire.
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Poirier de Callery est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -25°C. Il supporte très bien les vents et la pollution atmosphérique.
Veillez à l'arroser régulièrement durant les deux première années qui suivent la plantation. Supprimez le bois mort et les branches mal placées en fin d'hiver, avant la reprise de végétation.

Multiplication du Poirier de Callery

Floraison du Poirier de Callery

La floraison apparaît au printemps. Elle se compose de fleurs blanches à 5 pétales réunies en corymbes.
Les fruits sont petits, charnus et bruns.

© matthew field

© f. d. richards

Autres espèces de Pyrus présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

En France, le fromage fut longtemps la conclusion du repas après le dessert, comme en Angleterre de nos jours, quoique cette habitude fait de moins en moins l'unanimité outre-Manche.

Le changement s'opère progressivement à partir du XIXe siècle. Avec les chemins de fer, commence la diffusion sur l'ensemble du territoire des produits régionaux, faisant ainsi apparaître les "plateaux de fromages". D'autre part, la pâtisserie connait alors un essor sans précédent, avec des desserts toujours plus élaborés qui viennent remplacer les corbeilles de fruits. Les fromages devenant nombreux et les desserts très sucrés, l'ordre est progressivement inversé. Tout ceci ne concernant évidemment que la population aisée.

Sous l'Ancien Régime, les repas de la bonne société étaient souvent très arrosés et pantagruéliques. Arrivés au dessert, qui était souvent des poires, les convives, enivrés et repus, s'exprimaient avec bien plus de légèreté qu'au début du repas. C'est pourquoi "entre la poire et le fromage" désigne encore aujourd'hui ce que l'on dit sans trop réfléchir.

Photos du Poirier de Callery (Pyrus calleryana)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 14-09-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

 
Nouveautés
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer