Pommier du Japon (Malus floribunda)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Pommier du Japon

Pommier du Japon
En résumé
  • Port: élancé, étalé
  • Hauteur: moyenne (3 à 8 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps
  • Couleur: blanc, rose
  • Rusticité: très rustique (-30°C)
  • Difficulté: moyenne
  • Arbre fruitier: non

Genre: Malus
Espèce: floribunda
Famille: Rosacées
Origine: Chine, Japon

Le Pommier du Japon est un arbuste fruitier au port élancé et étalé et au feuillage caduc. D'une croissance lente, il mesure 3 à 8 m de haut pour un étalement de 4 à 8 m.

Le saviez-vous ?

Le genre compte 35 espèces d'arbres et d'arbustes.
Le Pommier du Japon est très apprécié pour sa floraison parfumée, ses fruits décoratifs et pour ses couleurs automnales. Il est idéal comme arbre d'ornement en sujet isolé, massif arbustif, haie fleurie ou en grosse potée. Il est également utilisé en bonsaï.
Cette espèce résiste à la tavelure du pommier et est utilisée pour créer des hybrides de pommes à couteau.

Culture et entretien du Pommier du Japon

La plantation s'effectue au printemps ou en automne, en dehors des périodes de gel.
Le sol de votre jardin doit être frais ou humide et riche.
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée. Attention, une exposition trop ombragée nuira à la floraison.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Pommier du Japon est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -30°C. Il supporte très bien la pollution atmosphérique.
Il supporte mal la sécheresse donc veillez à l'arroser régulièrement en cas de forte chaleur et/ou de sécheresse prolongée.

Multiplication du Pommier du Japon

Floraison du Pommier du Japon

La floraison apparaît au printemps. Elle se compose d'une multitude de petites fleurs roses ou blanches parfumées. Selon les cultivars, les fleurs sont simples ou doubles.
Vient ensuite l'apparition des fruits. Ce sont des petites pommes ressemblant à des coings, de couleur jaune ou rouge, selon les cultivars.

Autres espèces de Malus présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Si l'on en croit l'histoire bien connue, la tarte Tatin fut inventée par erreur à l'aube du XXe siècle. Elle est née dans un restaurant de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) tenu par les soeurs Tatin.

L'aînée, Stéphanie Tatin, aurait un jour enfourné une tarte aux pommes... sans la pâte. Réalisant son erreur à mi-cuisson et n'ayant pas le temps de recommencer, elle ajouta la pâte sur les pommes. Les clients ont finalement adoré ce dessert un peu atypique, au point d'en redemander, la tarte Tatin devint alors la spécialité de la maison.

En réalité, si la tarte Tatin est bien la création des soeurs Tatin, on ignore comment elle fut inventée. C'est le critique gastronomique Maurice Edmond Sailland (1872-1956), dit Curnonsky, qui est à l'origine de cette affabulation. Raffolant de ce dessert et voulant l'imposer à Paris, il demanda au pâtissier de chez Maxim's de la préparer et inventa cette légende, un mélange de prestige et d'anecdote qui fit mouche auprès des parisiens.

Photos du Pommier du Japon (Malus floribunda)

Photo 1Photo 2Photo 3

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 26-04-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).