Jardin Secrets
Index alphabétiqueRemonter

Rosier 'Commandant Beaurepaire' (Rosa 'Commandant Beaurepaire')

Jardin Secrets > Rosiers > Rosier 'Commandant Beaurepaire'

En résumé
  • Port: buissonnant
  • Hauteur: moyenne (1,50 m)
  • Remontant: non
  • Fleurs: doubles
  • Feuillage: caduc
  • Rusticité: très rustique (-20°C)
  • Exposition: ensoleillée
  • Floraison: été
  • Couleur: rose
  • Parfum: oui

Genre: Rosa
Cultivars: 'Commandant Beaurepaire'
Famille: Rosacées
Classification: Rosier ancien

Le Rosier 'Commandant Beaurepaire' est un arbuste buissonnant au feuillage caduc. Il mesure 1,50 m de haut pour 1,25 m de large.

Non remontant, il offre des fleurs doubles très parfumées. La floraison apparaît à partir du mois de juin.

Très rustique, le Rosier 'Commandant Beaurepaire' tolère des températures hivernales de l'ordre de -20°C.

Il préfère un sol normal et une exposition ensoleillée.

Culture, entretien et taille des Rosiers

Afin que la culture et l'entretien des rosiers n'aient plus aucun secret pour vous, Rosier 'Commandant Beaurepaire' inclus, nous avons également mis en ligne un grand dossier: Tout savoir sur les Rosiers.

Dans ce dossier sur le jardinage, vous trouverez une série d'articles qui vous expliqueront dans le détail comment cultiver, entretenir, identifier, choisir et soigner les rosiers:

rosier-commandant-beaurepaire-1

Boutique en ligne

Rosier 'Rusticana®' Poppy flash - Rosier MeillandRosier 'Rusticana®' Poppy flash - Rosier Meilland
Description : Pour créer au jardin une tache brillante, choisissez ces fleurs gracieuses d'un éclatant vermillon orangé. Feuillage dense et...
Rosier du japon 'Rubra'Rosier du japon 'Rubra'
Le Rosier du japon ou rosier rugueux est le plus vigoureux et le plus rustique de tous les rosiers sauvages....
Rosier Décorosier® MAREVA®Rosier Décorosier® MAREVA®
'MAREVA®', un DECOROSIER® facile et généreux ! Ce rosier combine : - une floraison exceptionnelle par sa durée et sa...

Publié par sur Jardin Secrets le 25-10-2020
Crédits photos (ordre d'apparition): t.kiya, thomon.

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)