Rosier 'Comte de Chambord' (Rosa 'Comte de Chambord')

Rosiers > Rosier 'Comte de Chambord'

Rosier 'Comte de Chambord'
En résumé
  • Port: buissonnant
  • Hauteur: moyenne (1 m)
  • Remontant: oui
  • Fleurs: doubles
  • Feuillage: caduc
  • Rusticité: très rustique (-20°C)
  • Exposition: mi-ombragée
  • Floraison: printemps / été / automne
  • Couleur: rose
  • Parfum: oui

Genre: Rosa
Cultivars: 'Comte de Chambord'
Famille: Rosacées
Classification: Rosier ancien, variété de Rosier Portland

Le Rosier 'Comte de Chambord' est un arbuste buissonnant au feuillage caduc. Il mesure 1 mètre de haut pour un étalement d'environ 80 centimètres.

Remontant, il offre des fleurs doubles au parfum puissant. La floraison apparaît à partir du mois de juin et remonte jusqu'en octobre.

Très rustique, le Rosier 'Comte de Chambord' tolère des températures hivernales de l'ordre de -20°C.

Il préfère un sol normal et une exposition mi-ombragée ou ensoleillée.

C'est un Rosier qui a une bonne tenue en potée.

Culture, entretien et taille des Rosiers

Afin que la culture et l'entretien des rosiers n'aient plus aucun secret pour vous, Rosier 'Comte de Chambord' inclus, nous avons également mis en ligne un grand dossier: Tout savoir sur les Rosiers.

Dans ce dossier sur le jardinage, vous trouverez une série d'articles qui vous expliqueront dans le détail comment cultiver, entretenir, identifier, choisir et soigner les rosiers:

Par-delà le jardinage

Les royalistes connaissent bien le comte de Chambord (1820-1883) puisque son décès en 1883, sans descendance, marque la fin de la maison Artois des Bourbons. Prétendant au trône de France, on le nommait aussi Henri V. Deux maisons s'affrontent aujourd'hui: la maison de Bourbon en Espagne et la maison d'Orléans.

Né en 1974, Louis de Bourbon (Louis XX) est le prétendant de la maison de Bourbon en Espagne. Celui-ci a la faveur des "légitimistes", lesquels s'en tiennent à l'ordre de succession de France qui fait de lui le prétendant "légitime".

Les orléanistes considèrent que cette légitimité fut brisée par son ancêtre Philippe V (1683-1746), qui renonça pour lui et ses descendants à la couronne de France au XVIIIe siècle. Pour eux, né en 1933, le prétendant est Henri d'Orléans (Henri VII).

Par , publié sur jardin-secrets.com le 30-05-2015

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).