jardin-secrets.com

Rosier 'Léo Ferré' (Rosa 'Léo Ferré')

Rosiers > Rosier 'Léo Ferré'

Rosier 'Léo Ferré'© javier martin
En résumé
  • Port: buissonnant
  • Hauteur: moyenne (0,80 m)
  • Remontant: oui
  • Fleurs: doubles
  • Feuillage: caduc
  • Rusticité: très rustique (-20°C)
  • Exposition: ensoleillée
  • Floraison: printemps / été / automne
  • Couleur: rose, jaune, blanc
  • Parfum: oui

Genre: Rosa
Cultivars: 'Léo Ferré'
Famille: Rosacées
Classification: Rosier moderne

Le Rosier 'Léo Ferré' est un arbuste buissonnant au feuillage caduc. Il mesure 80 centimètres pour 70 centimètres de large.

Remontant, il offre des grandes fleurs doubles. La floraison apparaît à partir du mois de mai et remonte jusqu'aux premières gelées.

Très rustique, le Rosier 'Léo Ferré' tolère des températures hivernales de l'ordre de -20°C.

Il préfère un sol normal et une exposition ensoleillée.

C'est un Rosier peu sensible aux maladies.

Culture, entretien et taille des Rosiers

Afin que la culture et l'entretien des rosiers n'aient plus aucun secret pour vous, Rosier 'Léo Ferré' inclus, nous avons également mis en ligne un grand dossier: Tout savoir sur les Rosiers.

Dans ce dossier sur le jardinage, vous trouverez une série d'articles qui vous expliqueront dans le détail comment cultiver, entretenir, identifier, choisir et soigner les rosiers:

© javier martin

© javier martin

Par-delà le jardinage

Il se disait anarchiste tout en étant proche des communistes, regrettait la superficialité des artistes d'après-guerre mais retirait ses lunettes pour choyer son image, fustigeait l'immobilisme d'une France "repue" alors qu'il était lui-même bien repu dans son château... D'ailleurs, quand finalement la jeunesse cessa d'être immobile en 1968, plutôt que de l'encourager, une apparition mise à part, il préféra consacrer du temps à sa maîtresse Marie-Christine.

Né au XXe siècle, Léo Ferré (1916-1993) était un homme du XIXe, un artiste pétri de romantisme. Dans le romantisme, les sentiments priment sur la raison, l'idéal se confronte à la réalité, souvent même la nie, il est alors difficile de joindre les actes à la parole. En clair, Léo Ferré était rêveur et bourré de contradictions, comme le sont souvent les grands artistes. Torturé, aussi, suite à une jeunesse traumatisante dans un pensionnat lasallien.

Avec le temps, va, tout s'en va, mais pas l'oeuvre de Léo Ferré, en tout cas pas encore. Dès années après sa mort, en 2006, une rose fut même créée en son honneur par Michel Adam.

Produit correspondant

  • Azalée japonaise 'Rosa King'
Par , publié sur jardin-secrets.com le 27-11-2016

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer